Sans maquillage, Alicia Keys livre un poème en hommage au « I have a dream » de Luther King

Laurence Baïdemir/ août 25, 2017

Alicia Keys

(Photo by Charles Sykes/Invision/AP)/INVW/28857413395/082816116597, 21334631, /1608290420

Sans maquillage, Alicia Keys livre un poème en hommage au « I have a dream » de Luther King

Sans maquillage, Alicia Keys livre un poème en hommage au « I have a dream » de Luther King

C’est l’une des images que l’on retiendra de ces MTV : Alicia Keys, peau nue, récitant un poème de son cru en hommage au célèbre « I have a dream », le discours d’unité que livrait Martin Luther King le 28 août 1963.

Image de Une : Charles Sykes/AP/SIPA

Invitée aux MTV Video Music Awards 2016, Alicia Keys en a surpris plus d’un au Madison Square Garden de New York… En longue robe rouge, la reine de la soul s’est présentée sans maquillage, fidèlement à ce qu’elle avait annoncé en juin dernier rejoindre le mouvement #NoMakeUp :

Avant de travailler sur mon nouvel album, j’ai écrit une liste de toutes les choses que je ne supportais plus. Et l’une d’elle, c’était de voir à quel point les femmes subissent un lavage de cerveau pour leur donner l’impression qu’elles doivent être minces, sexy, désirables ou parfaites. Je ne veux plus rien camoufler : ni mon visage, ni mon esprit, ni mon âme, ni mes pensées, ni mes rêves, ni mes combats, ni mon cheminement émotionnel. Rien !

Hier soir, c’est donc sublime et au naturel que l’artiste est montée sur scène pour une hommage un peu particulier.

« Aujourd’hui marque le 53ème anniversaire de ‘I have a dream’, le discours de Martin Luther King. En son honneur, j’ai envie de partager avec vous un petit poème. » A-t-elle commencé avant de réciter :

« Si la guerre est sainte
Et que le sexe est obscène
Alors nous sommes perdus
Dans ce rêve éveillé.
Enfermés par des frontières
Et l’éducation du défaut
Divisés par les différences
Notre sexualité et notre peau »

Avant de conclure en chantant a capella

« J’ai toujours le rêve de voir cette nation s’élever et vivre pleinement la véritable réalité de son credo : ‘que toutes les femmes et les hommes sont créés égaux’.

Un rappel au vrai discours de Luther King, qui citait ces mêmes lignes. Il ne resterait pas un petit prix pour Alicia ?


Laurianne Melierre

Source de l’article original : ://o.nouvelobs.com/

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*