in

Ne vous coupez pas de l’amour parce que vous avez été blessé dans le passé.

Partager sur les réseaux sociaux
blessé dans le passé
Image crédit : Depositphotos


Ne vous coupez pas de l’amour parce que vous avez été blessé dans le passé. 

Ne laissez pas la peur vous cuirasser. 

En chacun de nous, la blessure vient du manque d’amour et des émotions qui l’accompagnent. 

C’est le passé. Laissez le partir. 

Ne faîtes l’amour que lorsqu’il y a assez d’amour pour pouvoir être intègre et présent l’un à l’autre.

Ne tombez pas amoureux. Soyez dans l’Amour. 

Tomber amoureux, c’est fermer les yeux, vous couper de votre belle conscience et entrer au pays des rêves alors que vous êtes éveillé. 

Annonce

Soyez plutôt dans l’amour. 

Soyez toujours en amour quand vous aimez. 

Car aimer et maintenir l’amour frais et neuf demande une très grande vigilance, une très grande présence. 

L’amour ne connaît pas de fin. 

En faisant l’amour de façon juste, sans complaisance pour vous-même, sans recherche de satisfaction émotionnelle ou de gratification personnelle,
vous allez vous approcher de la conscience ou de l’amour lui-même, et de l’union consciente et éternelle des principes masculin et féminin en tant que présence divine.

-Barry Long

Livres conseillés, cliquez sur l’image ( liens affiliés)

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dans le futur

Les Indiens ont dit :  » Un jour, dans le futur, les animaux commenceront à disparaître.

jeune homme demanda à son grand-Père

Un jour, un jeune homme demanda à son grand-Père : Grand-Père, comment as-tu pu vivre avant…