” Je suis Celle que rien n’arrête

Teddy Tanier/ juin 23, 2020

Annonce

rien n’arrête
Annonce

” Je suis Celle que rien n’arrête

Je suis Celle qui arrache aux morts leurs bandelettes

Je suis Celle qui n’a pas toléré de ne pas naître

Et que la haine puisse avoir le dernier mot pendant la guerre

Je suis Celle qui entre en trombe par les fenêtres ouvertesArrache les rideaux, décroche les volets

Je suis Celle aussi qui répare les toiles d’araignées déchirées

Qui s’alarme de quelques fourmis écrasées

Je suis Celle qui n’a peur de rien Qui se lève et clame son indignation, Sa colère devant les scandales du mépris

Je suis Celle aussi qu’une feuille en tombant effraie

Et qui se cache derrière la commode Pour que personne ne la cherche ni ne la voie

Je suis celle que même la mort n’a pu faire mettre à genoux et Qui court en enjambant les ruines

Annonce

Je suis la lionne qui s’avance en rugissant Mais aussi la lapine qui vit sous sa feuille de chou dans la rosée

Je suis Celle qui désormais n’a plus peur de vivre entre les chaises, entre les trônes.(…)

Je suis Celle que le monde sans cesse éblouit Quand je sors de ma maison je crie tout haut :

Je suis témoin Seigneur de la merveille de ton monde, je suis témoinJamais je n’ai laissé l’indifférence me gangrener

J’aime ouvrir les yeux des aveugles Comme des âmes ailées m’ont ouvert les miens

Je suis Celle qui a osé se laisser rêver par ses filsJe m’accommode de mon imperfection

Et je porte le flambeau de la mémoire des hommes et des femmes dont je suis le témoin vivant.”

Autolouange écrite et proclamée par Christiane Singer

à Bodhgaya – Inde au Nouvel An 2000

Livres conseillés, cliquez sur l’image ( liens affiliés )

Annonce

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*