Chaque étape te prépare à la suivante.

Teddy Tanier/ septembre 13, 2017

Chaque étape

Image crédit : pixabay

Chaque étape te prépare à la suivante.

A chaque passage tu tournes une page, tu quittes une vieille peau devenue trop usée et tu en trouves une nouvelle à laquelle il faut t’habituer. Chaque passage est un temps important : quelque chose se transforme en toi.

C’est comme la chrysalide qui permet à la chenille de devenir papillon. La chenille n’est pas morte, elle s’est transformée ; la vieille peau de la chrysalide, par contre, est abandonnée.
Tu es guidée sur ce chemin par ta femme sauvage : cette louve qui vit dans ton utérus.

Que tu le veuilles ou non, tu appartiens au Clan des louves.

La tienne est là pour veiller sur toi. Si tu t’égares, si tu te laisses emprisonner par la routine, si tu te laisses étouffer par la charge du travail, elle te rappelle à l’ordre avec ses coups de pattes (et même ses coups de griffes lorsque tu fais la sourde oreille). Il se peut qu’elle te blesse, qu’elle te contrarie.
Alors tu pestes contre la vie, contre les gens, contre l’injustice, contre ce qui t’empêche de suivre le chemin qui te semble tracé. En fait, tu ne te rends pas toujours compte que tu luttes contre elle. Elle est là, sauvage, impitoyable, à se dresser en travers de ton chemin.

Si tu l’esquives, elle te retrouve, un peu plus tard avec plus de force.

En fait, cette louve garde le plus précieux de toi-même : ton projet de vie, celui pour lequel tu es née et dont tu n’as pas toujours conscience.

Il se loge souvent de façon déguisée, dans nos rêves d’enfants. Ce projet, c’est comme une petite graine pleine de vie qui crépite à l’intérieur de toi et qui attend de pouvoir germer et fleurir, qui attend que tu lui fasses de la place.

Si tu l’oublies, elle risque de mourir sans avoir fleuri. Cela est insupportable pour ta louve.
C’est pour cela qu’elle te malmène alors.

Quand tu réalises que c’est elle qui perturbe tes projets, tu la regardes d’un autre œil : prête l’oreille, sois attentive, écoute ce qui vibre en toi afin de percevoir son langage !

C’est ainsi que tu pourras la suivre avec confiance : elle te ramènera sur le chemin que tu as perdu.
Cette louve cherche toujours à te garder dans le mouvement de la Vie, dans cette danse qu’est la Vie : elle n’aime pas que tu t’endormes, que tu t’oublies.

Maïtie Trélaün
(extrait du livre : Stella et le cercle des femmes)

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*