in

« L’évolution de la conscience individuelle considère que le yin et le yang sont présents en tout être humain

Partager sur les réseaux sociaux

conscience individuelle

Annonce

« L’évolution de la conscience individuelle considère que le yin et le yang sont présents en tout être humain.

A partir de cette « prise de conscience », cet « être humain conscientisé » considère qu’il est constitué avec de l’élément yin et de l’élément yang, et qu’il doit les équilibrer en lui-même pour réaliser l’unité de conscience. C’est-à-dire qu’il va prendre en compte ses deux énergies en lui, qu’il va les travailler, et faire en sorte de créer un point zéro ou point d’équilibre entre ses deux forces complémentaires. S’il y a trop de passion chez lui, ce n’est pas « bon », s’il n’y en a pas assez, ce n’est pas bon non plus. Vous voyez ce que je veux dire ? Il ne va donc plus chercher son équilibre chez l’autre, mais bien chez lui-même.

Alors qu’il soit un être masculin ou un être féminin, un homme ou une femme au sens propre du terme, il n’y a plus aucune espèce d’importance, ni aucune différence en lui-même, puisque qu’il doit réaliser l’unité entre ses deux pôles à l’intérieur même de lui-même. La sexualité n’est qu’une énergie, qui doit être maîtrisée, pour être dirigée au bon endroit, au bon moment. Elle doit être sublimée en « soi » pour permettre l’illumination de la conscience individuelle de l’être qui réalise ainsi l’Union sacrée.

Tant que les hommes et les femmes ne verront pas de cette manière là, leur propre sexualité, qu’ils s’obstineront à trouver le « bon » partenaire sexuel, qu’ils manqueront de respect à l’élément yin où à l’élément yang à l’extérieur d’eux-mêmes, qu’ils laisseront leur propre instinct sexuel, leur passion, leur force, leur agressivité, leur exigence, leur manque de réaction, leur peur d’aimer, leur manque de confiance, leur besoin de tout contrôler exploser en eux, qu’ils réduiront de force l’élément yin sous le joug de leur autorité, qu’ils accepteront tout et n’importe quoi par crainte ou négligence, qu’ils n’accepteront pas leur propre côté féminin ou masculin en eux, ils ne feront qu’amoindrir leur énergie yin ou yang. C’est à cause de cette manière d’être, qu’ils ne trouvent pas l’équilibre en eux, qu’ils ne trouvent donc pas un « bon » partenaire, qui soit à la hauteur de leur espérance. Malheureusement, tant qu’ils n’auront pas équilibrés ses deux forces en eux, ils ne trouveront

Annonce

« personne ». Le « bon partenaire » n’existe pas à l’extérieur, tant qu’il n’est pas trouvé en « soi » ! Ils doivent apprendre à respecter et tenir compte du pouvoir féminin qui vit en eux-mêmes, au même titre que le pouvoir masculin. La sexualité est en toute fin de course, tout en bas de l’échelle si je peux me permettre, bien après l’acceptation de l’élément yin en « soi », bien après l’affirmation de l’élément yang, bien après l’obsession de l’acte en lui-même, bien après la réalisation du couple sacré, et bien après toutes les considérations qu’on lui prête. En effet, le mécanisme de l’union sacré débute entièrement dans le cœur, dans l’action d’aimer, et dans l’acte d’aimer ou de faire l’amour.

Elle ne peut être envisagée sous aucun prétexte en dehors de l’Amour. C’est donc tout à fait ici même qu’est le problème. Si vous faites l’acte d’Amour parce que vos testostérones vous montent au cerveau, parce que vous en avez marre d’être seul, parce que vous ne maitrisez pas votre appétit sexuel, parce que vous avez tellement envie de faire l’amour que vous seriez capable de vous contenter d’une chèvre, alors vous n’êtes pas du tout dans l’acte d’aimer. Ici il n’y a pas d’amour, juste un besoin physique qui doit être assouvi ! Il vous faut apprendre à respecter vos deux polarité yin et yang, à les maîtriser pour les dépasser complètement. Aimer dans le sens « d’aimer » avec un grand « A » est l’acte suprême qui conduit à la spiritualité. Il faut vraiment utiliser l’énergie sexuelle pour atteindre autre chose que l’acte sexuel en lui-même. Laisser croire que l’acte sexuel conduit à la spiritualité est faux, complètement faux !

L’Union sacrée n’est pas une relation intime, c’est un équilibre réalisé entre les deux éléments qui nous constituent, entre notre yin féminin et notre yang masculin. Quand cet équilibre est enfin atteint, les deux énergies fusionnent ensemble, remontent le canal sacré en réduisant au passage toutes les formes de dualités. Il n’y a pas d’autre manière d’accéder à l’union sacrée, même si beaucoup aimeraient bien que cela soit possible ! Je ne dis pas que l’Union sacrée ne peut pas être vécu en couple, je dis juste que l’union sacrée n’est pas un acte sexuel.

Ce retournement est obligatoire, il créé l’unité de conscience en nous, car l’énergie produite par cette union est extrêmement puissante, qu’elle permet le franchissement et la remontée de tous les niveaux de conscience jusqu’à la couronne sacrée, c’est-à-dire la pleine conscience. A ne pas confondre avec le « plaisir sexuel » d’une satisfaction corporelle, qui n’est que le parent pauvre, d’une Union sacrée, qui est une sublimation corps/cœur/esprit. C’est un peu comparer un grain de sable avec une plage toute entière.

Annonce

Cette fusion énergétique entre yin et yang remonte le canal sacré jusqu’à la conscience en illuminant tout l’« être » en une fraction de seconde. De cet acte là, de cette fusion là, vous ne serez plus jamais, je dis bien, plus jamais comme avant ! Vous n’avez absolument pas « besoin » d’être un bon partenaire sexuel, ni que votre conjoint soit à la hauteur de votre attente sexuelle, mais juste d’être authentique et véridique dans votre manière d’aimer. Pour réaliser cette ouverture de conscience, vous devez être vrai, et ne pas tromper l’autre en lui faisant croire que vous l’aimez, si en réalité vous ne souhaitez que lui faire l’amour et passer un peu de « bon temps ».

Là est l’arnaque ! Parce qu’en réalité, si vous croyez que vous arnaquez l’autre, en réalité, ce n’est que vous que vous arnaquez ! Bref si vous souhaitez prendre un peu de jouissance pour le corps, ou encore un peu de bien-être pour l’esprit, ou encore un peu de contentement pour le cœur, inutile de mêler les sentiments à tout cela ! Et surtout ne soyez pas trop exigeant aussi bien avec vous-même qu’avec l’autre, soyez ouvert à ce qui arrive dans l’instant présent, et réceptif à la graine d’amour qui ne demande qu’à s’épanouir dans votre cœur. Parce qu’ici réside le vrai plaisir sexuel, la vraie sublimation, le vrai bonheur sentimental. Par contre, si vous décidez simplement de respecter ses deux énergies en vous, mais également chez les autres êtres humains, alors vous êtes sur la bonne voie. Le respect, la prise de conscience et l’amour envers ses deux énergies, sont exactement la bonne manière d’appréhender et de comprendre le fonctionnement du « tout » et des différences, d’unifier ses deux énergies extrêmes, de réduire cette opposition et de transmuter les états de consciences.

C’est ainsi que l’équation trouvera sa résolution. Entre illumination, spiritualité et sexualité, il est encore des paramètres qui sont très loin d’être compris semble t-il. Mais, n’est-ce pas très justement en comprenant pourquoi parfois la sexualité s’affirme super « bien », alors que d’autres fois elle est complètement « bloquée », sinon quand l’être prend conscience de l’utilité de lier l’Amour avec la sexualité. N’est-il pas plus facile d’être soi-même devant quelqu’un pour qui nous n’avons pas vraiment de sentiment, alors que c’est beaucoup plus difficile de montrer sa véritable personnalité devant quelqu’un que nous aimons à la folie. L’amour se cache, dévoile ses charmes l’un après l’autre, et doit être sur avant de se montrer tout nu !

Mais n’est-il pas le plus beau joyau que nous ayons à protéger, la plus belle merveille que nous ayons à sublimer, et la plus belle perfection que nous ayons à conquérir ? L’Amour est un joyau de toute beauté, le reflet de notre vérité intérieure, la perle qui brille au cœur de notre authenticité »

Véronique-Arlette

Livre conseillé, cliquez sur l’image :

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lettre d’amour

Lettre d’amour: j’ai peur de te perdre

LES RÊVES

LES RÊVES : L’ATELIER CRÉATIF DU CERVEAU