in

Il y a des moments dans la vie où nous devons faire des choix pour notre mieux-Être

Partager sur les réseaux sociaux

faire des choix

Il y a des moments dans la vie où nous devons faire des choix pour notre mieux-Être.

Des choix qui nous sortirons de notre zone de confort, des choix qui blesseront des personnes que nous aimons de tout notre coeur, des choix qui seront et resterons incompréhensibles pour certain…

Des choix qui nous déstabiliseront complètement…

Qui créeront en nous des doutes, de la culpabilité, de la peine, des deuils…

Annonce

Avant de faire un choix, il est important d' »accepter » ce choix.

Parce que souvent, nous « sentons » que nous devons le faire, « nous ressentons » que ce sera la meilleure solution pour notre bien-Être mais nous ne faisons rien, nous n’avançons pas car nous n’avons pas « accepter ».

Accepter signifie que nous devons admettre que nous nous sommes trompés, que nous sommes arrivés à un 4 chemins et qu’il est maintenant temps de prendre une autre route car celle que nous empruntions ne nous convient maintenant plus…

Accepter veut aussi dire « se pardonner », « lâcher-prise », « accueillir » et surtout, d’avoir confiance que c’est pour le mieux, car nous avons tendance à oublier que l’Univers veut le meilleur pour nous et que celui-ci ne laisse jamais de vide…

Alors ce vide qui s’est créé depuis cette décision ne restera pas.

Il sera la, un moment, parfois court, parfois long, mais il ne restera pas, il ne restera pas si vous avez « accepter » avant…

Si nous devons prendre la décision de nous séparer d’une personne, d’un animal, d’un travail, peu importe, remercions pour tout le beau que cela nous a fait vivre et souhaitons qu’il ou qu’elle soit heureux/se dans sa nouvelle vie.

Annonce

Parce que si la situation ne nous rend pas heureux/se, notre soleil s’éteint et nous ne rayonnons plus pour les personnes autour de nous, donc de façon non voulu, ils sont malheureux eux aussi en notre présence….

Ma lumière intérieure est entrain de s’éteindre.

Je suis présentement dans la phase de l’acceptation. Je sais que j’y suis tout près, j’y travaille…

Pas parce que je l’écris, que je « sais » ou plutôt que je « comprend » le sens de tout cela, que c’est plus facile… Non. Il faut le vivre, et chacun a sa façon, son temps…

Nous sommes « humains », il ne faut pas oublier…

Livres conseillés, cliquez sur l’image : Image crédit : pixabay

  

Annonce

Publié par Laurence Baïdemir

Je suis toujours restée aussi passionnée par la lecture, et j'ai alors décidé de créer le site Inspirant en janvier 2017, afin d'inspirer les autres avec des œuvres très connues et d'autres qui méritent pleinement de l'être. J'espère que vous éprouverez le même plaisir que moi en les lisant.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

regardez dans un miroir

Que voyez-vous lorsque vous vous regardez dans un miroir?

Lettre de Simone Veil

Lettre de Simone Veil à l’Académie Française : L’humanité est un vernis fragile