LA GUERISON DES BLESSURES de l’âme

Teddy Tanier/ octobre 21, 2019

Image crédit : Pixabay

LA GUERISON DES BLESSURES de l’âme ❤

Je sais que j’ai guéri ma blessure du REJET,

lorsque j’ai appris à m’affirmer, à affronter les situations, à prendre ma place, que l’on m’a si souvent refusée, je vais plus facilement vers les autres sans me REJETER moi-même. Je ne fuis plus au moindre problème, j’habite de mieux en mieux mon corps, mon expression, mon ancrage. Je ne suis plus une personne intrusive, introvertie, extravertie. La solitude n’est plus subite, elle est choisie.

J’ai grâce à cette blessure guérie la capacité de m’en sortir seul et de bien réagir.

Je sais que j’ai guéri ma blessure d’ABANDON lorsque j’ai appris à me sentir bien et entier seul.

La guérison de cette blessure me rend indépendant et autonome. Mes “béquilles psychologiques ”ont disparu, les kilos émotionnels se sont dissous. Je ne suis plus “mendiant et esclave” de l’attention de l’autre. J’ai appris à construire ma sécurité intérieure et appris à aimer l’autre pour ce qu’il est.

J’ai grâce à cette blessure guérie compris que je peux aller vers les autres pour le seul plaisir d’échanger, de partager, de rire. Je n’ai plus besoin de PLAIRE pour être aimé. Je vais découvrir, en moi des talents d’artiste, de comédien, des capacités extra-sensorielles.

Je sais que j’ai guéri ma blessure de l’HUMILIATION, j’ai appris à dire NON,

à écouter mes besoins, mes envies. Je n’attire plus les situations d’abus, de violence de non-respect. Le RESPECT étant d’une grande importance pour le porteur de cette blessure.

Grâce à cette blessure guérie, je deviens une personne altruiste, bienveillante, médiatrices, un guide. Je fonctionne avec mon cœur et je comprends que l’on m’aime pour ce que je suis. J’inspire respect et admiration.

Je sais que j’ai guéri ma blessure de TRAHISON quand j’ai appris à déléguer,

à lâcher prise, je ne passe plus derrière les autres pour contrôler. Je n’ai plus peur de manquer d’argent, plus peur du lendemain, plus peur de l’inconnu. Je n’ai plus besoin de manipuler, de posséder.

Grâce à cette blessure guérie, je découvre en moi des qualités de chef consciencieux, respectueux, reconnu. Je montre l’exemple, je guide.

Je sais que j’ai guéri ma blessure de l’INJUSTICE lorsque j’ai appris à ouvrir mon cœur,

à parler de mes émotions, de mes ressentis, de mes blessures, de mes faiblesses. Je ne fais plus semblant. Je m’accorde le droit à l’erreur, je ne me mets plus seul une pression. Je n’ai plus besoin de me cacher derrière un “MUR” de protection.

Je comprends que je n’ai pas besoin d’être parfait pour être aimé. Je ne me sens plus “BLESSE” par les réflexions, les conseils.
Grâce à cette blessure je développe une grande loyauté, un grand respect des situations justes.

Je peux transmettre, enseigner et faire passer des messages.

[Monique Damel]

Livres conseillés cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*