in

Il est impossible de fonctionner à partir de l’amour quand on renforce le concept de la peur

Partager sur les réseaux sociaux

Le seul conseil qu’il eût pour moi ce jour-là fût, et je ne l’oublierai jamais : « Gardez votre âme d’enfant »..

Il est impossible de fonctionner à partir de l’amour quand on renforce le concept de la peur.

Il appartient à notre culture d’ornementer nos peurs de toutes sortes de rituels pour ensuite nous laisser croire que ces rituels sont en fait des expressions de l’amour.

C’est diminuer la prière que de s’en servir pour se protéger de quelque chose, car de quoi avons-nous à nous protéger avec ces prières et ces rituels ?

Annonce

De rien de plus que de la nature amorphe de nos peurs, puisque nous avalisons le concept du mal.

Qui n’est rien d’autre qu’une illusion fallacieuse.

Nous gaspillons tellement de temps à nous protéger contre quelque chose qui en fait n’existe pas, qu’il n’est pas étonnant que nous en ayons si peu à consacrer à ce qui est.

Prends tes peurs dans tes bras et fais-les porter par l’amour qui est en toi.
Car une fois que tu as amorcé ta route dans l’amour, la peur demeure l’illusion qu’elle a toujours été.

Et tout ce qui reste alors, c’est l’amour.

Eric Pearl

On doit être capable de tirer un trait sur son passé,

être capable d’accepter le fait que le soleil ne puisse pas briller tous les jours et lorsque la tristesse et le malheur tisse l’horizon, il faut se souvenir, il faut se souvenir que c’est seulement quand les ténèbres nous entourent qu’on aperçoit les étoiles, il faut se laisser guider par leur lumières.

Annonce

Alors n’ayez pas peur de faire des erreurs, de trébucher ou de tomber, parce que le plus souvent, c’est lorsque l’on accomplit les choses qui nous effrayent le plus qu’on est le plus fier de soi.

Peut être que la vie vous offrira à tous ce dont vous rêvez ou peut être qu’elle vous offrira plus que vous ne l’auriez jamais imaginé.

Qui sait ce que l’avenir nous réserve. La route est longue mais au final le vrai but c’est le voyage lui-même.

Whitey Durham

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il y’a une différence entre trouver la personne qui nous complète, et trouver celle qui nous accepte complètement

C’est l’énergie de l’aigle qui nous invite en ce moment..