in

La mentalité de représailles détruit les États tandis que le pardon construit les Nations

Partager sur les réseaux sociaux

Après être devenu Président, un jour, j’ai demandé à certains membres de ma protection rapprochée de se promener avec moi en ville pour déjeuner dans un restaurant.

Nous nous sommes alors assis dans l’un des restaurants du centre-ville.

Après un moment, le serveur nous a apporté nos demandes, j’ai remarqué qu’il y avait quelqu’un à tablé qui attendait sa commande. Lorsqu’il fut servie, j’ai dit à l’un des soldats : Allez demander à cette personne de nous rejoindre avec sa nourriture et de manger avec nous.

Annonce

Le soldat y est allé et a exprimé ma demande à cet homme. Celui-ci a soulevé sa nourriture et vint s’asseoir à mes côtés. Alors que nous mangions ses mains tremblaient constamment et ce, jusqu’à ce que chacun ait finit de manger et que l’homme prenne congé.

Le soldat m’a dit :

L’homme était apparemment très malade. Ses mains tremblaient pendant qu’il mangeait.

Non pas du tout, dis-je. Cet homme était le gardien de la prison où j’étais emprisonné.

Souvent, après la torture à laquelle j’étais soumis, je demandais un peu d’eau.
Ce même homme venait à chaque fois et urinait sur ma tête au lieu de me donner de l’eau.

Il était donc effrayé et tremblant, s’attendant à ce que je lui rende pareil comportement, soit en le torturant, soit en l’emprisonnant, étant donné que je suis maintenant le président de l’État d’Afrique du Sud.

Mais ce n’est pas mon caractère ni une partie de mon éthique.

La mentalité de représailles détruit les États tandis que la mentalité de pardon construit les Nations.

Que notre force nous fasse être des personnes qui rendent le bien pour le mal et ayant des valeurs qui font grandir les Hommes et évoluer la société.

~Nelson Mandela

Il y a des rencontres qui sont plus fortes que toutes les peurs, que chaque « je ne peux pas », ou chaque « je ne veux pas » !

Annonce

Il y a des personnes que vous retrouvez en vous et vous ne savez plus comment et quand elles sont entrées, mais vous ne pouvez plus les enlever de votre coeur, parce qu’elles sont… votre coeur.

~Auteur inconnu

Livres conseillés cliquez sur l’image / Image crédit :commons.wikimedia.org

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est l’énergie de l’aigle qui nous invite en ce moment..

Un papa ne porte pas un enfant, mais ça ne l’empêche pas d’être le plus aimant