Partager sur les réseaux sociaux
Annonce

Annonce

Le bonheur n’arrive pas automatiquement, ce n’est pas une grâce qu’un sort heureux peut répandre sur nous et qu’un revers de fortune peut nous enlever ; il dépend de nous seuls.
On ne devient pas heureux en une nuit, mais au prix d’un travail patient, poursuivi de jour en jour.
Le bonheur se construit, ce qui exige de la peine et du temps.
Pour devenir heureux, c’est soi-même qu’il faut savoir changer.

Francesco Cavalli-Sforza

Cliquez sur l’image :

Résumé :

Naît-on heureux ou le devient-on ? La capacité au bonheur est-elle inscrite dans nos gènes ou bien s’acquiert-elle ? Mais si, par malchance, on est inapte au bonheur, peut-on devenir capable d’être heureux ? Quel rôle joue notre environnement culturel et géographique ? La quête même du bonheur a-t-elle un sens ?

Entre un père et son fils, entre un savant et un philosophe, un débat passionnant qui nous concerne tous. Docteur en philosophie, Francesco Cavalli-Sforza est expert en communication et réalisateur de télévision. Il est l’auteur, avec son père, de Qui sommes-nous ? (1994). Mondialement connu pour ses recherches en génétique des populations, Luca Cavalli-Sforza est professeur à l’université de Stanford, aux États-Unis. Il est l’auteur, notamment, de Gènes, peuples et langues (1996).

Annonce

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Philosophie » Le bonheur n’arrive pas automatiquement

Le bonheur n’arrive pas automatiquement