Le COUPLE… : La femme qui ne peut pas pénétrer le cœur de son partenaire

Teddy Tanier/ octobre 10, 2019

Le COUPLE
Image crédit : Pixabay

Le COUPLE…

La femme qui ne peut pas pénétrer le cœur de son partenaire (aussi souvent qu’elle le voudrait), se sent frustrée et alimente la colère contre lui parce qu’il ne se donne pas.

Elle ne se sent pas accueillie dans cet espace et se sent insécure.

L’homme qui ne peut pas pénétrer se%uellement sa partenaire (aussi souvent qu’il le voudrait) se sent frustré et en colère parce qu’elle ne se donne pas.

Il ne se sent pas accueilli et devient insécure.

Dans son cheminement pour apprendre à rejoindre sa partenaire dans son féminin, l’homme devrait apprendre à explorer son intériorité et à ouvrir son cœur.

C’est un espace où il est extrêmement vulnérable parce qu’au cœur du cœur sont tapis la peur du rejet, de l’abandon et d’y être agressé ou blessé.

Dans son cheminement pour apprendre à rejoindre son partenaire dans son masculin, la femme devrait apprende à explorer son intériorité et à ouvrir sa yoni.

C’est un espace où la femme est extrêmement vulnérable parce qu’au cœur de sa yoni sont tapis la peur du rejet, de l’abandon et d’y être agressée.

Le centre du cœur chez l’homme contient l’essence du féminin.

Le centre de la yoni contient l’essence du masculin.

Ces 2 pôles ont besoin d’être guéris pour qu’ils puissent s’ouvrir en confiance et concourir à la réconciliation du masculin et du féminin. Au cœur de ces deux pôles se trouve l’amour. L’amour est partout et en théorie, tout le monde le sait !

Mais vivre en théorie ne sert pas l’amour…

Pour que l’homme ouvre son cœur il a besoin d’être rassuré par sa compagne. Il a d’abord besoin de sentir qu’elle est femme sacrée, elle-même profondément ancrée dans son cœur, en douceur et en tendresse pour l’inviter à prendre le temps de goûter à cet espace.

Avant d’être un espace d’amour, le chakra du cœur est un espace d’accueil, d’écoute et de bienveillance.

Tout empressement, jugement ou critique sont des poisons qui verrouillent immédiatement ce centre.
Cela demande du courage et de la persévérance.

Pour que la femme ouvre sa yoni, elle a besoin d’être rassurée par son partenaire.

Elle a besoin de sentir qu’il est profondément ancré et centré, en douceur et en tendresse pour l’inviter, à prendre le temps de goûter à cet espace.

La yoni est comme un creuset alchimique qui a besoin d’écoute et de tendresse pour pouvoir s’ouvrir lentement à la puissance du masculin.

Tout empressement, jugement ou critique sont des poisons qui referment immédiatement la porte de ce temple. Cela demande du courage, de la persévérance.

Chacun a en soi une partie de la clé pour ouvrir ce qui est cuirassé chez l’autre. Nous sommes différents et complémentaires mais à bien y regarder, nous avons aussi beaucoup de similitudes. C’est en cela qu’une relation de couple engagée peut nous apprendre à élever nos vibrations d’amour.

Chacun a aussi à faire sa part du chemin pour aller vers l’autre en ayant réconcilié en soi le cœur et le se%e

[Catherine Delorme]

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*