in

L’Histoire des deux Vases Chinois

Partager sur les réseaux sociaux
deux Vases Chinois
Annonce

Une vieille femme chinoise possédait deux grands pots, accrochés aux extrémités d’un long bâton qu’elle portait panoramique sur le cou.

L’un des deux vases avait une fissure alors que l’autre était entier. Ainsi, à la fin du long trajet de la source à la maison, le vase entier arrivait toujours plein, tandis que celui avec la fissure arrivait toujours à moitié vide.

Pendant plus de deux ans, la vieille femme ramenait toujours un vase et demi d’eau à la maison.

Bien sûr, le vase entier était fier de lui-même, alors que le vase brisé avait terriblement honte de son imperfection et qu’il ne pouvait jouer que la moitié de sa tâche. Au bout de deux ans, il trouva enfin le courage de parler à la vieille femme, et de son extrémité du bâton lui dit :

« J’ai honte de moi-même, car ma fissure te fait ramener à la maison seulement la moitié de l’eau que tu prends ».

La vieille femme sourit  » tu as remarqué que sur ton côté de la rue il y a toujours des fleurs alors qu’il n’y a pas de l’autre côté ?

Annonce

C’est parce que seulement du côté où je sais que vous avez une fissure et laissez filtrer l’eau j’ai planté des graines de fleurs. Tous les jours, en rentrant à la maison, tu arroses les fleurs.

Pendant deux ans, j’ai pu ramasser des fleurs qui ont magnifiquement décoré ma maison et ma table. Si tu n’étais pas tel que tu es, je n’aurais jamais eu leur beauté pour égayer ma vie « .

Chacun de nous a son côté faible.

Mais ce sont les fissures et les Imperfections que chacun d’entre nous, qui rendent notre vie ensemble intéressante et digne d’être vécue.

Tu dois juste être capable de prendre chaque personne pour ce qu’elle est en découvrant son bon côté.

Une pensé amicale à tous ceux qui se sentent un vase cassé, et n’oubliez pas de profiter du parfum des fleurs sur votre côté de la route !

Image crédit : Pixabay Livres conseillés, cliquez sur l’image ( liens affiliés )

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ours en plein

Tel cet ours en plein chaos.

Vivre à moitié

Vivre à moitié : Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux