in

Quand j’étais enfant, je rêvais… de devenir enseignant

Partager sur les réseaux sociaux

L’enseignement est semblable à un radeau qui est fait pour traverser, mais auquel il ne faut pas s’attacher. Lorsque vous marchez, mangez et voyagez, soyez présents. Sinon vous passerez à côté de la majeure partie de votre vie.

Bouddha

Quand j’étais enfant, je rêvais… de devenir enseignant.

Quel métier existe-t-il de plus noble que celui de transmettre le savoir ?

Annonce

Je n’en connais pas vraiment.

Mais pour moi, dans ma petite tête d’enfant, devenir un enseignant, c’était pour avoir l’occasion de tenir les enfants de tous ces maîtres et maîtresses qui m’avaient gardé et fouetté tout au long de mon cursus scolaire, pour leur rendre la pareille.

Drôle de pensées quand on est gamin ! Sérieusement, qui d’entre nous n’avait pas ce genre d’idées ?

Je me rappelle bien de ce jour en cours préparatoire 2e année, où après avoir fait d’énormes ratures dans mon cahier d’exercices, je fus passé à tabac.

Certes, sur le moment, j’étais énervé et furieux contre mon maître, et j’avais même juré faire pareil avec ses enfants un jour.

Mais, c’était sans savoir le service qu’il me rendait, cet enseignant-là.

Aujourd’hui, on en rit beaucoup chaque fois que nous nous rencontrons dans la ville.

Et ce n’est pas fini. Des rêves d’enfants comme ceux-là, j’en avais plein la tête.

Ce n’est que maintenant que je me rends compte que c’était beau l’enfance, et que c’était tous ces rêves, un peu fous sur les bords, qui la rendaient magique.

Annonce

Aujourd’hui, ayant emprunté un parcours assez différent mais tout aussi passionnant, je me retrouve à gérer l’information sous toutes ces formes, un métier que j’adore un peu plus chaque jour…..  ».

AI

La plupart des enseignants perdent leur temps à poser des questions destinées uniquement à révéler ce que les écoliers ne savent pas, tandis que le véritable art du questionnement est de découvrir ce qu’un écolier sait ou est capable de savoir.

Albert Einstein Conversations avec Albert Einstein, 1920

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par la poésie et la littérature depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Laboureur et ses Enfants : Jean de La Fontaine

Avant de mourir à l’âge de 88 ans Charlie Chaplin nous aurait laissé 04 déclarations: