in

Tous les coeurs des mamans sont des horloges sentimentales : À 5 ans, tu dis :  » Maman je t’aime… »

Partager sur les réseaux sociaux

Tous les coeurs des mamans sont des horloges sentimentales. Leurs tic-tacs sont nos premières berceuses.

Nabil Alami

À 5 ans, tu dis :  » Maman je t’aime… »

À 10 ans, tu dis : « Maman je t’aime fort ! »

Annonce

À 13 ans, tu dis :  » Maman, je peux ? »

À 15 ans, tu dis : « Maman, ne m’embête pas. »

À 20 ans, tu dis : « Je veux quitter cette maison ! »

À 35 ans, tu dis : « Je veux retourner chez maman. »

À 50 ans, tu dis : « Ne pars pas maman. »

À 70 ans, tu dis : « Je donnerais n’importe quoi pour cinq minutes avec ma mère… »

Alors dis-moi, comment se conjugue le verbe « mère » ??

Quoi, n’est-ce pas un verbe ?! Tu en es vraiment sûr ?

Aimer, faire, donner, écouter, consoler, se réjouir, pleurer, embrasser, caresser, sentir, guérir, soutenir, protéger, enseigner, accompagner, se rappeler, étudier, lire, nettoyer, cuisiner, nourrir, veiller, crier, chuchoter, chanter, sourire, courir, sauter, éduquer, comprendre, pardonner, subir, se morfondre, soulever, souffrir, se taire, parler, admirer, chérir…

Annonce

Tu as bien raison, « mère » n’est pas un verbe seulement, mais tous les verbes d’une Vie ❤️

~Auteur inconnu

Aie dans les veines le doux lait de ta mère, et le généreux esprit de ton père ; sois bon, sois fort, sois honnête, sois juste ! Et reçois, dans le baiser de ta grand-mère, la bénédiction de ton grand-père.

Victor Hugo , Correspondance

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez-moi rêver : ne détruisez pas mon royaume à moi

Apprendre à aimer… La solitude apprend à aimer