in

Tristesse et métamorphose :

Partager sur les réseaux sociaux
Tristesse et métamorphose
Image crédit : Pixabay

Il y a ces derniers temps de plus en plus de personnes se plaignant de pertes de joie de vivre et autres pertes de repères, d’envies, d’idées, d’inspiration.

Le monde qui nous entoure paraît triste, terne, vide, il ne correspond plus à nos attentes, et il reste encore tant de choses qui ne tournent pas rond en nous et autour de nous que l’on commence à perdre espoir.

Il règne depuis quelques temps de la tristesse et de la négativité, et certains sont pris dans ces filets sans arriver à s’en défaire.

Annonce

On me demande alors comment retrouver la joie, le sourire, l’envie.

Ce n’est pas simple, car la négativité appelle à elle la négativité.

Sachez que nous traverserons tous cette grande initiation !

Je vois une sorte de sas, avant le sas il y a notre passé, nos conditionnements, nos limites, nos croyances… et après le sas il y a notre avenir, notre nouveau moi, nos envies, notre voie…
Par conséquent, dans ce sas il y a la fin de l’ancien, ce qui signifie des pertes. Mais aussi, il y a la porte qui mène vers l’inconnu, ce qui signifie la peur. Ceci explique le sentiment de négativité presque palpable qui nous entoure.

Mais, comprenons que se trouver dans ce sas est synonyme d’évolution, cela est donc une très bonne chose.
C’est un moment de grande transformation intérieure puis extérieure, et comme à chaque phase de transformation cela est assez déstabilisant.

Qui sommes-nous ?

Où allons-nous ?

Annonce

Le passé ne nous parle plus et l’avenir nous semble incertain, il est difficile de se positionner lorsque le passé s’efface et que le futur ne se trace pas. Le vide s’installe aspirant tout sur son passage, joie, envie, inspiration, chemin. La solitude fait aussi son apparition, car on ne peut rentrer à plusieurs dans le sas.

C’est durant cette période, pris au piège et seul, qu’il faut se recréer, s’inventer, visualiser, imaginer sa vie. Ce sas est une transition importante, délicate, sensationnelle. Il est le cocon sombre dans lequel s’enferme la chenille avant de devenir papillon.

Pour ne pas rester trop longtemps enfermé dans ce sas, je conseille d’accepter de vivre cette initiation essentielle, ne pas lutter et remercier l’Univers pour cette expérience unique, car, cette évolution nous l’avons tant désirée en réalité.

Il faut maintenant accepter de perdre nos repères, accepter de ne plus savoir où sont nos envies, accepter de tourner le dos à l’ancien sans pour autant être face au nouveau. Ne résistons pas à ce vide qui est en fait une opportunité de nous débarrasser de ce que l’on ne souhaite plus, mais aussi de créer ce que l’on désire. Prenons le temps qu’il faut pour nous définir, c’est une toile vierge qui s’offre à nous.

Il faut souvent du temps pour laisser l’ancien derrière soi, car quitter l’ancien c’est accepter de laisser mourir un peu de soi. Un deuil se fait en plusieurs étapes durant lesquelles on doit apprendre à vivre différemment, la perte de repères est normale puisqu’on doit en créer de nouveaux.

La joie qui semble perdue est simplement endormie, car elle a laissé place à la peur, peur de ce qu’il y a à venir/avenir.

Gardons confiance et laissons nos ailes prendre place et nous emporter en dehors de ce sas.
Personne n’est destiné à y rester enfermé, chacun déploiera ses ailes à un moment donné, et plus on accepte cette transformation et tous les désagréments qui l’accompagnent, moins on passe de temps enfermé.

La chenille doit accepter sa destinée pour se métamorphoser, seul l’être humain lutte contre ce qui est.

Alors je le répète, ces pertes en tout genre sont tout à fait normales, cela est lié aux énergies du moment.
Belle métamorphose à tous !

Émilie

Sa page Facebook : ww.facebook.com/

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

 Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2290101613&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=2290101613 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2290133817&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=2290133817 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=229007196X&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=229007196X Circé, une grande magicienne

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les phrases qui m’aident chaque jour à grandir un peu plus

Lettre de Maria Casarès à Albert Camus :Ce vide que ton départ a laissé en moi.