La spiritualité : la véritable spiritualité, c’est l’ouverture du cœur.

Teddy Tanier/ juin 20, 2019

spiritualité
Image crédit : Deposit Photos

La spiritualité…

« La spiritualité, c’est pas se coller des étiquettes et se croire faire partie d’un clan, club, ou d’être illuminé !

La véritable spiritualité, c’est l’ouverture du cœur, avec simplicité, sans avoir besoin de connaître tous les chakras et vérifier tous les jours les vibrations de vos chakras.

Ce n’est pas savoir de quelle couleur est votre aura, bleue, indigo, jaune, rouge ou rose bonbon, parce que cela en réalité n’a aucune importance !

Ce n’est pas ce vocabulaire « new age » qui finit par donner le vertige par manque de simplicité.

Ce n’est pas connaître les noms hiérarchiques de tous les anges et archanges.

Ce n’est pas se prendre pour maître Pierre, Paul ou Jacques.

Ce n’est pas des « je t’aime et petits cœurs » à chaque fin de phrase qui finissent par donner la nausée par trop de « pommade ».

La véritable spiritualité, elle se vit sans toutes ces immenses théories sur le sujet, où chaque événement que vous vivez dans votre vie finit par devenir un sujet à débattre voire même des dissertations à n’en plus finir, où tout finit par être sujet à théories sans plus de spontanéité ni de simplicité dans l’échange.

La spiritualité ce n’est pas parler avec un vocabulaire si raffiné qu’un « merde » ou « je m’en fous » en deviennent tabous à force de trop de rigidité et dont certaines personnes s’anesthésient même, ne laissant plus leurs véritables émotions s’exprimer.

La spiritualité ce n’est pas chercher à se débarrasser de son ego ni même le refouler, mais l’accepter et l’aimer puisqu’il fait partie intégrante de qui vous êtes.

Un ego aimé n’a plus besoin de crier ni se manifester, puisque reconnu. (Je compare l’ego à l’enfant : un enfant à qui vous donnez de l’attention, entendu et reconnu, reste tranquille et calme ; c’est quand il se sent rejeté ou pas entendu qu’il crie, s’excite ou crise pour se faire entendre. L’ego c’est pareil).

La spiritualité c’est accepter sa part sombre comme sa lumière. Ce n’est pas parce que vous choisissez la lumière que le sombre n’existe plus.

La lumière ne pourrait exister sans le sombre ; c’est avoir le discernement nécessaire pour vous voir tel que vous êtes vraiment, y compris le sombre et le moche en vous que vous n’aimez pas ou rejetez. Quand je dis « moche »,

je parle d’énergie, du sombre, non pas dans le jugement mais dans la reconnaissance de ce qui est au niveau vibratoire.

La spiritualité, c’est d’une extrême simplicité et elle se vit avant d’être théorisée.

Les êtres les plus spirituels que j’ai rencontrés et croisés ne se prenaient pas pour des êtres spirituels, ils n’en ont pas besoin, car ils sont dans l’être, et l’être n’a plus besoin d’étiquettes ni d’appartenance, ni reconnaissance ni dénominatif, ni groupe, ni d’exposer l’état de leurs chakras tous les jours, etc.

Ils sont tellement simples, bons, humbles, tellement remplis de compassion, avec un cœur si grand et une âme si pure, que tout ce folklore « spirituel » n’a aucun sens pour eux.

Ils sont spirituels de façon « naturelle » et non « théorique » ni cherchant à rien définir.

La spiritualité c’est avant tout dans le cœur et non le mental.

La spiritualité c’est beaucoup de simplicité, un immense cœur grand ouvert et une bonne dose d’humour. »

-Christine Gonzales

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

La spiritualité : la véritable spiritualité, c’est l’ouverture du cœur.
1 (20%) 1 vote[s]

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*