in

J’ai éclaté en sanglots. J’ai un faible pour cette expression.

Partager sur les réseaux sociaux

Annonce

J’ai éclaté en sanglots. J’ai un faible pour cette expression.

J’ai éclaté en sanglots. J’ai un faible pour cette expression. On n’éclate jamais de faim ou de froid. En revanche, on éclate de rire ou en sanglots. Il est des sentiments qui justifient qu’on vole en éclats.

Tout ce que nous aurions pu être, toi et moi, si nous n’avions pas été toi et moi -Albert Espinosa Puig

2 ème extrait 

Je crois que l’âge ne sert pas à grand chose dans cette vie. Ma mère disait que l’âge véritable se loge dans le ventre et dans la tête. Les rides sont juste le fruit des soucis et de la mauvaise alimentation. J’ai toujours pensé qu’elle avait raison, alors j’ai tout fait pour avoir le moins de soucis possible et pour bien me nourrir.

Tout ce que nous aurions pu être, toi et moi, si nous n’avions pas été toi et moi -Albert Espinosa Puiz

Pour son livre cliquez sur l’image:

Annonce

Résumé :
Christilla Vasserot (Traducteur)
Roger Berruezo (Autre)

Madrid, 3h du matin. La mère de Marco, une célèbre chorégraphe, est morte la veille – et pour lui, sans elle, rien ne peut plus être comme avant. Il nous parle du sommeil, des rêves, du bien que cela lui procure en attendant le médicament qui lui permettra de ne plus jamais dormir.

Marco a un don : il voit dans les souvenirs des gens, et la police fait souvent appel à lui. Aujourd’hui, on lui demande d’examiner « l’étranger », pour tenter de découvrir son passé et sa véritable identité. Leur rencontre se révèle surprenante car ils possèdent le même don. Ayant inversé les rôles, l’ « étranger » le supplie de l’aider à s’échapper.

Une fable sur la perte, la douleur et l’amour, empreinte de tendresse mélancolique. Jusqu’où serions-nous prêts à aller pour retrouver un être qui nous a été cher ?

Un roman qu’on lit d’une traite, d’abord étonné puis captivé, et transporté dans une autre galaxie
Un best-seller à la fois ingénu et transgressif, d’une totale originalité, hymne à l’amour impossible sur terre et peut-être ailleurs.

Annonce

Publié par Laurence Baïdemir

Je suis toujours restée aussi passionnée par la lecture, et j'ai alors décidé de créer le site Inspirant en janvier 2017, afin d'inspirer les autres avec des œuvres très connues et d'autres qui méritent pleinement de l'être. J'espère que vous éprouverez le même plaisir que moi en les lisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kafka sur le rivage : L’atterrissage

Acceptes de ne pas forcément correspondre à ce que qu’attendent les gens