in

J’aurai dû écouter ma petite voix… ou ma première intuition… être plus vigilant-e… et voilà, ça me sert de leçon…

Partager sur les réseaux sociaux
première intuition

J’aurai dû écouter ma petite voix… ou ma première intuition… être plus vigilant-e… et voilà, ça me sert de leçon…

Combien de fois j’ai pensé cela, suite à une expérience décevante…

Et combien de fois j’ai entendu des amis ou des étrangers le dire aussi… si j’avais ouvert un peu plus mes sens…

Écouter ses ressentis profonds, c’est écouter son âme ou ses guides qui ne peuvent pas parler directement, ou très rarement.

Alors l’invisible prend toutes les manières possibles pour s’exprimer par vibrations et les ressentis sont des réceptions de vibrations

Alors, comment faire pour faire des bons choix ?

Écouter son cœur (ressenti) et son corps !

Si vous pensez à un choix et que vous vous sentez enthousiaste, gai, plein d’espoir, le sourire naturel aux lèvres, la respiration légère, une pulsion au niveau du ventre et envie d’en parler à tout le monde, c’est que ce choix vous porte et vous monte en énergie.

Annonce

Bien souvent, parallèlement l’appétit diminue et une grande exaltation vous anime.

C’est un peu comme être amoureux. Ce choix devient aussi amoureux de vous sur la même fréquence et tout se met en place facilement.

Si au contraire vous sentez votre plexus solaire se fermer au niveau de l’estomac, avez une respiration courte, ressentez des peurs inconnues, commencez à défendre votre projet à tout bout de champ pour vous rassurer ou encore préférez ce choix pour des raisons financières ou sociales, ce sont des signes de désaccords vibratoires.

Idem s’il y a des résistances, des blocages… vous n’êtes pas sur la même fréquence d’ondes.

Écoutez votre âme par votre ressenti, votre intuition.

Parlez de vos choix à des amis éveillés et laissez-les dire ce qu’ils ressentent pour vous et toujours soyez maîtres de vos choix. Soyez le ou la seule à prendre la décision d’action.

Vous êtes venus sur terre pour vivre vos désirs, vos choix, pas ceux des autres, même si les uns interfèrent avec les autres.

Annonce

Vous serez ainsi seul-e responsable et donc seul-e a pouvoir comprendre, accueillir et apprécier ou en tirer leçon.

Si les deux projets vous portent faites-les les deux… pourquoi se limiter ?

Si vous hésitez toujours, choisissez celui qui est le plus facile à réaliser. Même si ce n’est pas une réussite, vous aurez toujours acquis les bienfaits de l’expérience et au pire, il vous suffira d’arrêter et de faire un revirement vers l’autre choix.

A tout moment, vous avez de multiples choix possibles ! C’est vous le réalisateur de votre vie jamais personne d’autre.

Et pensez qu’il n’y a pas d’échecs, simplement des manières de ne pas réussir !

Bons choix

Joéliah
Source : Https://quelemeilleursoit.com

Livres conseillés ( liens affiliés) , cliquez sur l’image:

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

femmes fortes on les reconnait

Les femmes fortes on les reconnait, elles ne passent pas inaperçues.

libération

Un texte à méditer sur la libération et la prospérité :