Je croyais que l’on pouvait enrayer le cours des choses, échapper au programme.

Teddy Tanier/ janvier 29, 2020

Annonce
échapper au programme
Image crédit : Depositphotos

Je croyais que l’on pouvait enrayer le cours des choses, échapper au programme.

Je croyais que la vie pouvait être autrement.

Je croyais qu’aider quelqu’un ça voulait dire tout partager, même ce qu’on ne peut pas comprendre, même le plus sombre…..

La vérité c’est que je n’arrive pas à faire mes lacets et que je suis équipée de fonctionnalités merdiques qui ne servent à rien.

La vérité c’est que les choses sont ce qu’elles sont.

La réalité reprend toujours le dessus et l’illusion s’éloigne sans qu’on s’en rende compte.

La réalité a toujours le dernier mot…

  • Delphine de Vigan –
Annonce

2 ème extrait : No et moi de Delphine de Vigan

On est capable d’envoyer des avions supersoniques et des fusées dans l’espace, d’identifier un criminel à partir d’un cheveu ou d’une minuscule particule de peau , de créer une tomate qui reste trois semaines au réfrigérateur sans prendre une ride , de faire tenir dans une puce microscopique des milliards d’informations .

On est capable de laisser mourir des gens dans la rue.

3 ème extrait : No et moi de Delphine de Vigan

Dans la vie il ya un truc qui est gênant, un truc contre lequel on ne peut rien: il est impossible d’arrêter de penser.

Quand j’étais petite je m’entraînais tous les soirs, allongée dans mon lit, j’essayais de faire le vide absolu, je chassais les idées les unes après les autres, avant même qu’elles deviennent des mots, je les exterminais à la racine, les annulais à la source, mais toujours je me heurtais au même problème: penser à arrêter de penser, c’est encore penser.

Et contre ça on ne peut rien.

Annonce

Biographie : Nationalité : France 
Né(e) à : Boulogne Billancourt , le 01/03/1966
Biographie : 

Delphine de Vigan est une romancière française.

Son premier roman, « Jours sans faim », est paru en 2001 aux éditions Grasset sous le pseudonyme de Lou Delvig, pour ne pas heurter sa famille.

En 2007, « No et moi » reçoit le Prix des Libraires. Ce « roman moral » à succès sur une adolescente surdouée qui vient en aide à une jeune SDF a été récompensé par le prix du Rotary International 2009 et par le Prix des libraires 2009. Il a été traduit en vingt langues et une adaptation au cinéma a été réalisée par Zabou Breitman, film sorti en novembre 2010.

En 2008, Delphine de Vigan a participé à la publication de « Sous le manteau », un recueil de cartes postales érotiques des années folles.

En 2009, elle a été récompensée par le « prix du roman d’entreprise, » décerné par deux cabinets de conseil (Place de la Médiation et Technologia) avec le soutien du ministre du travail de l’époque Xavier Darcos, pour ses « Heures souterraines » (Jean-Claude Lattès) qui a également obtenu le prix des lecteurs de Corse en 2010. Le roman a été adapté pour Arte par Philippe Harel.

En 2011, elle obtient le prix du roman Fnac, le Prix Roman France Télévisions et le Prix Renaudot des Lycéens pour « Rien ne s’oppose à la nuit » ainsi que le grand prix des lectrices Elle 2012.  

Toujours en 2011, elle co-scénarise le film de Gilles Legrand « Tu seras mon fils » avec Niels Arestrup et Lorant Deutsch.

En 2012, elle signe la préface de la BD de sa sœur Margot « Frangines, et c’est comme ça ».

En 2015, elle a publié un nouveau roman « D’après une histoire vraie » couronné par le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des Lycéens. Le roman est adapté pour le cinéma par Roman Polanski avec Éva Green et Émmanuelle Seigner. 

Après son roman « Les loyautés », paru en 2018, elle continue à explorer les grandes valeurs humaines avec « Les gratitudes », paru en mars 2019.

Mère de deux enfants, elle vit avec le critique littéraire, reporter et animateur d’émissions culturelles de radio et de télévision, François Busnel. 

Source : http://partageonsnoslectures.over-blog.com/2018/04/delphine-de-vigan-la-realite-sensible.html

Livres conseillés ( liens affiliés) , cliquez sur l’image:

Annonce

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*