in

J’ai aimé les gens, les inconnus qui passent, aimé l’amour.

Partager sur les réseaux sociaux

Annonce

« J’aimé les gens, les inconnus qui passent, aimé l’amour.

J’ai aimé la nature, la nuit, le vent, la neige, et tout ce qui est sensation m’a pénétrée jusqu’à l’âme.

J’ai aimé les choses les plus simples et les plus innocentes, les marches sous la pluie et le froid aigre des petits matins d’hiver.

J’ai aimé aussi les choses les plus étranges, l’ombre des sanctuaires, la magie des clairs de lune et des crépuscules précoces.

J’ai aimé Dieu et Diable, et à chaque instant où j’ai aimé j’ai été amour et rien qu’amour.

C’est ce qui perd les petits enfants.

Un beau jour un mur leur renvoie leur amour disloqué et ils se brisent contre lui.

J’ai rencontré le mur.

J’ai ramassé mes débris.

Et à présent je recommence »…

Salué en son temps (1974) par la critique, le récit de Christine Pawlowska n’a rien perdu de sa force.

Au contraire.

Ce livre de chair et de sang, à la fois sombre et lumineux, porté par un lyrisme et une pureté dont on n’a plus l’habitude, ne peut laisser personne indifférent.

Moi comprise…

Annonce

Résumé

« Ecarlate » est le récit intime, autobiographique, de la fin de l’enfance et de l’adolescence.

La famille, l’amitié, l’amour, mais aussi la nature, la féminité, l’ouverture à la littérature…

Autant de thèmes transfigurés par une surdouée de 18 ans, à l’écriture brute et intense, baignée de mysticisme et d’un noir romantisme.

Une personnalité fascinante se révèle, une âme pure, indomptée, qui se brûle inéluctablement les ailes aux flammes de la vie…

Lien Editions L’Editeur Singulier

Ecarlate

Christine Pawlowska

Cliquez sur l’image pour voir son livre :

Annonce

 

Publié par Laurence Baïdemir

Je suis toujours restée aussi passionnée par la lecture, et j'ai alors décidé de créer le site Inspirant en janvier 2017, afin d'inspirer les autres avec des œuvres très connues et d'autres qui méritent pleinement de l'être. J'espère que vous éprouverez le même plaisir que moi en les lisant.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

One Ping

  1. Pingback:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

FILLE DE LA TERRE ET DES ETOILES

FILLE DE LA TERRE ET DES ETOILES

Le manque : on dit que quand on aime on ne compte pas