in

Heureux sera l’homme qui regarde son parcours sans regrets et se dit : j’ai semé le bonheur sans causer de malheurs

Partager sur les réseaux sociaux

Ne regrette rien, il faudra toujours continuer à apprendre et à te perfectionner, et ce n’est pas à l’école que tu pourras le faire.

L’école donne des diplômes, mais c’est dans la vie qu’on se forme.

Amadou Hampâté Bâ Amkoullel l’enfant peul (1991)

Heureux sera l’homme qui regarde son parcours sans regrets et se dit : j’ai semé le bonheur sans causer de malheurs,

j’ai bâti sans démolir,

j’ai donné sans recevoir,

Annonce

j’ai fais rire sans faire pleurer,

j’ai soulagé sans provoquer de blessures,

j’ai servi la vérité sans dire de mensonges,

j’ai donné ma parole sans la trahir,

j’ai donné la vie sans l’ôter aux autres,

j’ai partagé sans égoïsme,

j’ai gagné ma vie sans dérober,

j’ai nourri l’orphelin sans ignorer la famine,

j’ai abrité le sans-logis sans le laisser au froid,

j’ai planté un arbre sans omettre de l’arroser,

j’ai sauvé un animal sans l’abandonner,

j’ai essuyé des larmes sans indifférence,

j’ai tendu la main sans réfléchir,

j’ai soutenu la paix sans supporter la violence,

j’ai crié justice sans manquer de voix,

j’ai croisé le diable sans suivre ses traces,

Annonce

j’ai combattu l’obscurantisme sans manquer de courage,

j’ai résisté à la souffrance sans manquer de mérite,

j’ai défendu la liberté sans manquement à la morale,

j’ai toléré mon prochain sans distinction de race,

j’ai respecté la femme sans oublier ma mère,

j’ai protégé l’enfant sans exploiter la faiblesse,

j’ai commis des erreurs sans le vouloir,

j’ai savouré la vie sans me faire du souci,

j’ai pardonné sans tenir rancune,

j’ai existé sans connaitre la haine,

j’ai offert mon amitié sans manquer de loyauté et j’ai aimé sans limites.

Mazouz Hacène

Entre l’envie et le regret, il y a un point qui s’appelle le présent. Il faudrait s’entraîner à y tenir en équilibre.

Sylvain Tesson ,
Dans les forêts de Sibérie

Les regrets ont la beauté des fleurs sur les tombes. Ils se fanent là où on les dépose.

Mel Andoryss ,Les Âmes silencieuses

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Qu’est-ce qui rend un enfant heureux?

Qu’est ce que garder son Âme d’Enfant?