in

J’ai passé 5 ans à blesser une femme en restant avec elle mais sans jamais la choisir pleinement

Partager sur les réseaux sociaux

Je voulais vraiment être avec elle Je voulais vraiment la choisir.

Elle était une femme exquise, brillante et drôle et sexy et sensuelle. Elle pouvait faire rire tout mon corps avec son esprit rapide et court-circuiter mon cerveau avec sa beauté exotique.

Se réveiller chaque matin avec elle blottie dans mes bras était un moment merveilleux Je l’aimais follement.

Malheureusement, comme c’est le cas pour de nombreux jeunes couples, notre ignorance de la façon de nous aimer a rapidement créé des défis stressants dans notre relation.

Annonce

Ma joie de vivre près d’elle a fait place à une certaine routine et lassitude dans notre vie de tous les jours et je finissais par souvent me demander s’il y avait une autre femme ailleurs qui était plus facile à aimer, et qui pourrait m’aimer mieux également.

Comme les mois passaient cette pensée se répercutait de plus en plus dans ma tête, je la choisissais de moins en moins. Chaque jour, pendant cinq ans, je l’ai choisie un peu moins.

Je suis resté avec elle. Puis j’ai juste arrêté de la choisir. Nous avons tous deux beaucoup souffert.

La choisir aurait signifié se concentrer chaque jour sur les cadeaux qu’elle apportait dans ma vie dont je pourrais être reconnaissant: son rire, beauté, sensualité, espièglerie, camaraderie, et ainsi de suite … et beaucoup plus.

Malheureusement, j’ai souvent trouvé presque impossible d’embrasser – ou même de voir – ce qui était si follement merveilleux à son sujet.

J’étais trop concentré sur la colère, les insécurités, les exigences et d’autres aspects de sa forte personnalité qui me rongeaient. Plus je me concentrais sur le pire, plus je la voyais, et plus je le lui reflétais en lui offrant mon pire comportement. Naturellement, cela ne faisait qu’exacerber notre relation … ce qui me faisait encore moins la choisir.

Notre triste spirale de la mort s’est donc déroulée sur cinq ans.

Elle s’est battue pour me choisir. C’était une tâche désespérée…

Vous ne pouvez pas obliger quelqu’un à vous choisir même quand il pourrait vous aimer. Pour être juste, elle ne m’a pas entièrement choisi non plus. Toute la rage qu’elle me lançait souvent en était une preuve suffisante.

Annonce

Je réalise maintenant, cependant, qu’elle était souvent en colère parce qu’elle ne se sentait pas en sécurité avec moi. Elle ne me sentait ne pas la choisir chaque jour, dans mes mots et mes actions, et elle avait peur que je l’abandonne.

En fait, je l’ai abandonnée.

En ne la choisissant pas tous les jours pendant cinq ans, en me concentrant sur ce qui me dérangeait plutôt que sur ce que j’adorais d’elle, je l’ai abandonnée.

Comme une fleur parfumée précieuse que j’ai apportée fièrement dans ma maison, mais qui n’a pas pu boire toute l’eau qui aurait fallu pour la nourrir, je l’ai laissée seule flétrir dans la chaleur sèche et chaude de notre relation.

Je ne choisirai jamais une autre femme si je n’ai pas envie de la choisir tous les jours, chaque matin, chaque moment, chaque minute…

Si vous êtes en couple, je vous invite à vous poser cette question: «Pourquoi est-ce que je choisis mon partenaire aujourd’hui?

Si vous ne trouvez pas de réponse satisfaisante, creusez plus profondément et trouvez-en une. Cela pourrait être aussi simple que de remarquer qu’au plus profond de vous il y a un écho à l’amour sans condition.

Annonce

Si vous ne pouvez pas le trouver aujourd’hui, ne forcez pas… Nous avons toute la vie devant nous…

Mais si trop de jours passent et que vous ne pouvez pas vous connecter pour la raison pour laquelle vous choisissez votre partenaire, et que votre relation est pleine de stress, laissez-la partir.

Créer de l’ouverture et de la place pour qu’une autre personne se montre et vous voit avec des yeux frais et un coeur qui veut vous choisir avec enthousiasme chaque jour.

Vous méritez tous les deux d’être choisis avec enthousiasme. Tous les jours
.
Auteur du texte : Bryan Reeves

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Devenez si sûr de vous que quand quelqu’un vous déçoit ou vous blesse, vous ne le prenez pas personnellement

Ce que vous permettez, va continuer.