in

Je renonce au besoin de recevoir une approbation

Partager sur les réseaux sociaux

JE RENONCE AU BESOIN DE RECEVOIR UNE APPROBATION

Mes blessures sont les marques de mon passé. Mes erreurs façonnent mes réussites futures. Mes regrets m’aident à faire les bons choix.

Mes pleurs me permettent de savourer mes joies. Mais je vis l’instant présent comme un cadeau que je découvre à chaque moment.

Mouche Sebastien

Aujourd’hui je renonce au besoin excessif que j’ai de recevoir l’approbation de tous.

Annonce

Dans l’environnement dominateur et codépendant de la maison où j’ai grandi, ma sécurité affective reposait sur le devoir de plaire à mes parents. J’ai appris à distinguer chez eux le moindre signe de désapprobation et à me faire dicter ma conduite.

En conséquence je ressens encore la présence d’un petit enfant effrayé qui me pousse à dire et à faire des choses en vue de me mériter les faveurs de mes proches.

Je ne permettrais plus que mon besoin excessif de recevoir une approbation me prive de paix intérieure.

Je visualise l’enfant effrayé qui se terre en moi nageant dans un bassin de chaude lumière. Je sens ses peurs s’envoler , entouré qu’il est de la sécurité de mon amour pour lui.

Un sentiment de paix monte en moi à mesure que diminue ma peur de la désapprobation. J’avance d’un pas confiant vers le jour nouveau qui se lève.

Annonce

Le coeur des enfants aime souvent à découvert ; je crois qu’au fond, l’enfant intérieur n’a pas dérogé à cette spontanéité, ce qui est juste se présente dès que nous avançons en territoire d’enfance.

L’enfant a l’audace d’un élancement, habité par une folle confiance, il trace son chemin avec insouciance, il sourit en ignorant qu’il est éléments atemporels et tire de ces pépinières toute la puissance de sa joie !

Sophia Sherine Hutt , Et un pur esprit passa…

Rokelle Lerner

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L’amour c’est la passion : Vous ne pouvez pas être sensible si vous n’êtes pas passionné.

Pourquoi travailler sur soi ? Il y a deux sortes d’hommes sur terre, ceux qui s’interrogent et les autres