in

Je suis déjà l’amour que je cherche

Partager sur les réseaux sociaux
amour que je cherche.
Image crédit : depositphotos.com/
Annonce

Je suis déjà l‘amour que je cherche.

Tu n’as pas besoin de me compléter. Je ne peux jamais te perdre.

Je n’ai pas besoin de toi afin d’être pleinement ce que je suis.

Je n’ai pas besoin que tu maintiennes mon histoire. Alors je suis libre d’entrer honnêtement et authentiquement en relation avec la personne en face de moi.

Je peux lui permettre d’être pleinement elle-même, de s’exprimer librement.

Je peux l’encourager à explorer et à exprimer ses véritables pensées et ses véritables sentiments, car au final, je ne vois pas cette expérience comme une menace pour mon identité.

En fin de compte, si elle me quitte, cela ne m’enlève pas ma complétude.

C’est la chose la plus aimante au monde de dire à quelqu’un :

«Je n’ai pas besoin de toi. Je t’aime, mais je n’ai pas besoin de toi.»

En d’autres termes : «Je suis complet sans toi, mais j’aime ta compagnie à l’instant, j’aime être à côté de toi. Si tu devais partir, je serais encore capable de t’aimer – même s’il y avait de la douleur ou de la tristesse dans cette expérience-là.»

L’amour authentique ne demande rien en retour.

Jeff Foster

 Livres conseillés, cliquez sur l’image ( liens affiliés ):


    

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

C’est vrai finalement de quoi as-tu peur?

La solitude

La solitude n’est pas une fin en soi, et c’est souvent un passage nécessaire