in

La solitude semble être une ennemie

Partager sur les réseaux sociaux

La solitude devient mortelle pour celui qui met sa vie dans le regard des autres.

Stéphane Owona

La solitude semble être une ennemie, mais si on arrive à se détendre dans ce sentiment, on commence à avoir une expérience qui n’est pas aussi déplaisante, pas aussi menaçante que ce que l’on imagine.

Il y a même une douceur qui émane de la solitude quand on ne résiste pas, quand on l’autorise et qu’on la laisse se déployer.

Annonce

Cette douceur emplie de calme nous incite à entrer encore plus profondément dans l’espace de la solitude, dans son indicible texture, dans son silence qui nous intimide.

On redoute de se poser dans ce silence de pure présence, parce que l’on pressent que c’est un espace immense, infini dans lequel on a peur de se perdre.

Or la solitude n’est ni une menace, ni une punition.

Quand sa morsure nous saisit au lieu d’avoir l’impression que quelque chose de terrible est en train de se produire, on peut saisir cette opportunité pour entrer en contact avec sa vulnérabilité.

Dans ce moment terrible où l’on se sent si seul, on peut ressentir notre cœur humain, tendre, notre désir d’amour vrai.

L’amour ne se trouve pas ailleurs que là où l’on est en ce moment, au cœur de cette solitude.

Si on laisse notre vécu se déployer, sans intervenir, sans rien chercher à contrôler, on devient alors le réceptacle de la solitude, elle nous mène au cœur de nous-même, dans notre vérité la plus profonde, notre dimension la plus sacrée, celle que nous désirons tous, sans exception, retrouver.

Annonce

La solitude n’est pas l’absence de compagnie, mais le moment où notre âme est libre de converser avec nous et de nous aider à décider de nos vies.

Paulo Coelho

La vie c’est une solitude qui chaque jour s’alimente d’autrui

Sonia Lahsaini

– Nathalie
www.nathaliedelay.com

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contes bouddhistes : Vivre dans le moment présent

Les meilleurs contes pour apprendre aux enfants à dormir seuls