in

Lorsqu’une femme se réveille et laisse partir le besoin de se défendre et accepte ses peurs, ses blessures

Partager sur les réseaux sociaux

Le succès de chaque femme devrait être une source inspiration pour une autre. Nous devons nous élever les unes les autres. Soyez très courageuses : soyez fortes, avec beaucoup de bonté, et surtout soyez humbles.

Serena Williams

Lorsqu’une femme se réveille et laisse partir le besoin de se couvrir ou de se défendre et accepte plutôt toutes ses peurs, ses blessures, ses faux programmes, ses défauts, ses imperfections physiques etc.

Annonce

Et soutient son unique moi imparfait au lieu de juger, de rejeter et de souhaiter qu’elle soit différente ou comme quelqu’un d’autre, elle est entrée dans la terre promise de liberté et d’autonomie affective.

Elle commence à laisser tomber les poses, les mécanismes de défense, la compétition, la jalousie et tous les faux dieux qu’elle utilisait auparavant comme des béquilles, des fausses images ou des endroits pour cacher des parties d’elle-même…

Ce qui reste est une femme de force, de courage et une femme compréhensive compatissante envers les autres parce qu’elle est capable de donner aux autres ce qu’elle s’est donné…

Elle devient intrépidement authentique, elle trouve sa voie, elle n’a plus honte, donc elle n’a plus besoin de se cacher ou de changer une partie d’elle-même…

Elle est capable de surmonter toutes les craintes du rejet pour être fidèle à elle-même.

Ironiquement, lorsqu’une femme affirme et accepte ses parts d’ ombre, ce qu’elle a rejeté et supprimé sur elle-même se transforme en une puissante énergie qui devient disponible pour sa réalisation intérieure.

Une telle femme donne aux autres la permission de s’accepter tels qu’ils sont, sa propre liberté devient alors contagieuse.

Annonce

En étant ouvertement détendue dans son pouvoir, elle permet aux autres d’être aussi dans le leur. 

Peu d’hommes et de femmes sont assez humbles pour être capables d’aimer comme il le faudrait : ils manquent de l’humilité nécessaire, parce qu’ils ne possèdent pas la connaissance pleinement conçue de leur propre néant personnel.

Aldous Huxley La philosophie éternelle

Auteur : Wild Woman sisterhood

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les règles importantes pour être humain

Contes bouddhistes : Vivre dans le moment présent