LE MANQUE D’AMOUR

Teddy Tanier/ septembre 2, 2019

MANQUE D’AMOUR
Image crédit : Pixabay

LE MANQUE D’AMOUR

De tous les fléaux que nous créons, le manque d’amour est sans doute le plus dévastateur.

Le manque d’amour envers nous-mêmes crée invariablement le manque d’amour vrai envers les autres.

Quand nous ne nous aimons pas assez, nous adoptons des comportements néfastes pour aller chercher ailleurs cet amour que nous n’arrivons pas à nous donner : nous sommes dépendants du regard de l’autre, nous devenons susceptibles à toute critique, nous sommes jaloux, dépendants affectifs, nous devenons narcissiques, freinons notre maturité, alimentons notre égo, cherchons l’admiration et la reconnaissance, créons des conflits, compliquons toutes nos relations.

Quand on ne s’aime pas, peu importe la quantité d’amour que les autres nous portent, ce ne sera jamais assez.

Tant que nous ne nous aimons pas, nous serons comme un évier sans bouchon, un puits sans fond qui ne sera jamais rassasié.

Parce que la première responsabilité que nous avons, la plus importante de toutes puisque c’est elle qui conditionne tous nos comportements et, par conséquent, toute notre vie, c’est d’apprendre à nous aimer tels que nous sommes, ici maintenant, dans notre totalité, parfaits dans notre imperfection. Même nos défauts.

Chaque jour, notre défi est d’apprendre à nous aimer un petit peu plus, à faire un petit pas de plus sur le chemin de notre évolution, avec compassion pour ce que nous aimons moins de nous, parce que c’est la clé du bonheur.

Nous voulons être aimés?

Être en amour?

Être heureux?

Le premier critère fondamental est d’abord de s’aimer soi-même.

C’est souvent le travail de toute une vie, alors autant s’y mettre dès aujourd’hui!

Diane Gagnon / Auteur Coach Conférencière

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*