in

Je suis mort aujourd’hui. Tu en as marre de moi et tu m’as emmené à la fourrière

Partager sur les réseaux sociaux

emmené à la fourrière
Depositphotos

« Je suis mort aujourd’hui » : dans un texte très émouvant, écrit par un refuge Belge et publié sur Facebook, un chien prend la parole après avoir été abandonné par son maître, puis euthanasié.

Je suis mort aujourd’hui.

Tu en as marre de moi et tu m’as emmené à la fourrière.

Ils étaient surchargés, et j’ai été malheureux.

Je suis dans un sac en plastique noir dans une décharge. Un autre chiot recevra ma laisse mal utilisée que j’ai laissée. Mon collier était sale et trop petit, mais tu m’as pris avant de m’envoyer ici.

Annonce

Je serais toujours à la maison si je n’avais pas mâché ta chaussure ?

Je ne savais pas ce que c’était, mais c’était en cuir, et j’étais par terre. Je plaisantais, c’est tout.

Tu as oublié d’acheter des jouets pour moi.

Je serais toujours à la maison si j’avais été domestiqué ?


Se frotter le nez sur mon pipi m’a juste gêné d’avoir le nez mouillé. Il y a des livres et des professeurs d’obéissance qui auraient appris à m’apprendre à sortir.

Je serais toujours à la maison si je n’avais pas apporté des puces à la maison ?

Sans médicaments anti-puces, je ne pourrais pas les enlever après que tu m’as laissé dans le jardin pendant des jours.

Je serais toujours à la maison si je n’avais pas d’aboiement ? J’avais juste peur :

« je suis seul, je suis là, je suis là ! Je veux être ton meilleur ami. »

Est-ce que je serais toujours à la maison si je t’avais rendu heureux ?

Me battre ne m’a pas fait apprendre.

Annonce

Est-ce que je serais toujours à la maison si tu avais le temps de prendre soin de moi et de m’apprendre ?

Tu ne m’as pas fait attention après la première semaine, mais j’ai passé tout mon temps à attendre que tu m’aimes. Je suis mort aujourd’hui.

Ton chien »

Le but : attirer l’attention sur un fait malheureusement trop peu connu de ceux qui abandonnent leurs animaux à des fourrières sans trop se préoccuper de ce qui leur arrivera par la suite.

Car la mort est un sort qui attend de nombreux chiens abandonnés, même lorsqu’ils sont laissés entre les mains de centres spécialisés, puisque les fourrières sont bien souvent surchargées et que le rythme des adoptions ne compense pas le rythme des abandons.

Annonce

Non, que cela soit dit une bonne fois pour toutes :

Abandonner son animal de compagnie, qu’il s’agisse d’un chat, d’un chien, ou d’un poisson rouge, ça n’est pas un geste anodin.

Et c’est pour exprimer aussi un gros ras-le-bol que le refuge de la SPA de Mouscron a publié ce texte poignant, à faire lire d’urgence à tous …..

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) :

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

aimer soi-même

Qu’est-ce que s’aimer soi-même

furieusement heureux

« Imaginez que vous vous donnez soudain le droit d’être furieusement heureux.