in

N ‘utilisez pas votre énergie pour vous inquiéter.

Partager sur les réseaux sociaux

Si le problème a une solution il ne sert à rien de s’inquiéter, mais s’il n’y a pas de solution, s’inquiéter ne changera rien

Bouddha

N ‘utilisez pas votre énergie pour vous inquiéter.

Utilisez plutôt votre énergie pour visualiser ce que vous désirez en y associant des sentiments de joie, de paix et de lumière.

Puis observez ce qu’il se passe.

Annonce

Le créateur de votre vie c’est Vous et personne d’autre. N’oubliez jamais que vous êtes votre propre maître et vous ne devez jamais donner ce pouvoir à quiconque qu’à vous-m’aime. Maud Albertini

Reconnaître le conflit intérieur, prendre conscience de ses émotions

La plupart d’entre nous ont appris à étouffer ce que nous ressentons en devenant dépendant de substances ou d’activités.

Diriger son intention vers notre Enfant Intérieur, sentir tous les endroits de son corps où se logent des tensions, l’anxiété, la peur, la tristesse, le chagrin, la déception.

Abstenez vous un peu de faire ce qu’on a l’habitude de faire pour échapper à votre souffrance: boire un verre, grignoter, allumer la télé, travailler jusqu’à minuit, vous mettre en colère contre votre partenaire ou contre vos enfants

Soyez attentif et disponible comme lorsqu’un enfant tire sur votre jupe ou sur votre jambe de pantalon sauf que c’est en vous que cela se passe.

Margaret Paul

Comment donc la mort poserait-elle problème ? Que craindre d’elle ? Puisque bien et mal résident dans les sensations et que la mort suppose la privation de celles-ci, elle n’est rien pour nous, ni un bien, ni un mal…Est-elle là ? Nous n’y sommes plus ; suis-je là ?

Michel Onfray
Annonce

Elle est absente. Elle ne concerne ni les vivants pour lesquels elle n’est pas, ni les morts pour qui elle n’est plus…Dès lors, à quoi bon s’inquiéter ?

Pourquoi souffrir de ce qui n’est pas là ?

A quoi bon aller au-devant d’une souffrance en présentifiant un éternel absent ?

Seule la pensée de la mort existe et peut causer des souffrances à l’âme, mais la mort elle-même, nous ne la rencontrons jamais.

Michel Onfray

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

J’ai pas le choix ! Probablement la phrase que j’entends le plus souvent

Pourquoi crie-t’on quand on est en colère ?