in

Quand il ne reste rien : Parfois, nous avons l’impression que tout s’écroule autour de nous

Partager sur les réseaux sociaux

QUAND IL NE RESTE RIEN

Parfois, nous avons l’impression que tout s’écroule autour de nous.

Les larmes les plus pénibles ne sont pas celles que tes yeux ont versées mais toutes celles que ton coeur a retenues à l’intérieur, là où ton coeur se noie.

John Joos

Peut-être sommes-nous déçus de ce monde, des autres, de nous…

Annonce

Peut-être attendons-nous un sauveur qui ne vient pas, peut-être n’avons-nous pas le courage de nous sauver nous-mêmes…

Parfois nous sommes tellement coincés dans notre mental que nous ne voyons pas le chemin devant nous. Nous sommes trop occupés à tâter toutes les portes à l’extérieur en oubliant de regarder ce que nous portons à l’intérieur.

Parfois nous sommes si fatigués de lutter, de suer pour survivre, de tenir nos remparts si haut que nous aurions le goût de tout déposer : notre fardeau, les armes, notre corps…

Parfois nous cherchons au-dehors le réconfort que pourtant nous portons déjà en-dedans.

Nous cherchons l’approbation des autres alors que nous refusons de nous l’offrir nous-mêmes. Nous voulons cesser de juger les autres alors que nous continuons de nous juger nous-mêmes.

Parfois nous ne voulons pas voir ce qui se déroule au-dehors car nous ne voulons pas voir ce qui se déroule en-dedans.

Mais toujours, toujours, nous sommes accompagnés. Nous ne sommes jamais, jamais seuls.
Quand tout s’écroule, quand plus rien ne tient, quand nous sommes déçus continuellement, quand nous nous sentons vidés de notre énergie, quand nous avons l’impression qu’il n’y a plus rien, il reste tout : il reste l’Amour.

Annonce

L’Amour que nous sommes, celui que nous offrons, celui que nous recevons en permanence, celui que nous portons.

Ne faisons jamais d’économie en Amour car toute l’abondance de la Vie se trouve dans cet Amour qui nous anime et qui est la Source de toute Vie. Cet Amour ne demande qu’à circuler, qu’à être partagé, à être vécu pleinement, honoré et diffusé.

Quand il ne reste plus rien, il reste le plus important : l’Amour.

A ta naissance tout le monde rit, et tu es le seul à pleurer. Conduit ta vie de façon à ce qu’à ta mort tout le monde pleure et que tu sois le seul à sourire.

Confucius

Auteur du texte : Diane GAGNON

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

La vie vous déçoit pour que vous arrêtiez de vivre avec des illusions et que vous voyiez la réalité.

Je n’ai pas à toujours continuer à avaler mes larmes