in

S’aimer soi même c’est quoi ?

Partager sur les réseaux sociaux

J’ai reçu un beau jour une question toute simple, provenant d’un cœur endolori :

S’aimer soi même c’est quoi ?

Question qui amène tant de réponses…

Tout d’abord, (re)prenons conscience que nous possédons tous de l’amour pour nous-même.

Nous sommes constamment en quête d’amour, amour que nous cherchons dans nos amitiés, notre famille, notre couple, dans nos passions et activités… En réalité nous recherchons par ces biais extérieurs de l’amour pour nous-même. Nous pensons le trouver en dehors de nous, alors qu’il se trouve en dedans.

Annonce

L’amour est en soi !

Il ne s’achète pas, il se cultive; il ne se trouve pas; il s’offre; il ne se perd pas, il se multiplie.

L’amour est une énergie qui prend source en chacun de nous, telle une fontaine intarissable.
Il n’y a pas plus heureuse sur terre qu’une personne qui s’aime. Elle ne vit plus dans les besoins mais avec envie, elle ne cherche plus elle accueille, une personne qui s’aime est une personne qui aime.
L’amour et le bonheur baignent dans la même source, ils sont intimement liés. Disons que l’amour est le sol fertile et le bonheur les plantes qui s’y épanouissent.

Et cet amour réside déjà en nous, par exemple, lorsque je coupe une pomme avec précautions, j’agis ainsi car je ne veux pas me blesser, et je ne veux pas me faire de mal parce que je m’aime.
Lorsque je vais chez le coiffeur parce que je n’apprécie pas mon reflet dans le miroir, même si en apparence j’agis parce que je n’aime pas ce que je vois, en réalité, je vais chez le coiffeur parce que je m’aime assez pour vouloir provoquer un changement extérieur qui peut-être aura un impact positif sur mon intérieur.

Quand petit j’étais jaloux de mon petit frère, c’est parce que je pensais ne pas recevoir autant d’amour que lui. Donc je m’aimais assez pour estimer mériter cet amour qui, estimais-je, m’échappait.
Si j’offre tout mon amour à une personne et que cette dernière vient à me trahir, peut-être aurais-je du mal à lui pardonner et vais-je entretenir une rancœur envers elle. Cette rancœur sera ne indication que je m’aime assez pour ne pas accepter cette trahison.

Annonce

Ou encore, si je suis très en colère contre une personne négative qui m’a fait souffrir je peux décider de la rayer de ma vie. Par amour pour moi-même je préfèrerais m’éloigner de cette personne toxique.
Même ces apparents manques d’amour sont en réalité un cri d’amour qui vient du cœur, donc de soi m’aime.

Tous ces exemples mettent en lumière que l’amour pour soi est toujours présent quelque part, même au stade de graine, mais plus souvent on se focalise sur son pendant négatif : rancœur, colère, jalousie, manque de confiance… Il suffit pourtant d’inverser la balance et de transformer ces énergies négatives dont nous n’avons pas besoin en disant : j’agis par amour pour moi-même et pas par colère, j’agis par amour pour moi-même et non par rancœur, afin de transformer les énergies.

Je ne dis pas que ressentir de la colère, de la rancœur ou autre est une bonne chose, loin de là, je dis simplement que ces émotions prennent naissance dans l’amour pour soi et qu’il est important de prendre conscience de cela.

Nous avons tous de l’amour en notre cœur.

Alors à tous ceux qui pensent qu’ils n’ont pas d’amour pour eux-mêmes, sachez que vous en avez, seulement, vous voyez l’autre côté de la pièce, vous voyez l’obscurité au lieu de regarder la lumière. Si je tourne le dos au soleil, il est normal que ne m’apparaisse que l’ombre qu’il projette.

Annonce

Nous devons apprendre à cultiver notre amour comme on cultive un jardin, en l’arrosant, en semant des graines, en défrichant… ainsi, les graines plantées dans le sol fertile de l’amour deviendront de jolis arbres de paix et de bonheur.

Autrement, ces graines pourraient devenir des arbres de chagrin et de colère, mais, quoi qu’il en soit, le sol restera à jamais une Terre d’amour qui fait pousser des choses, à nous de planter ce qui résonne le mieux en nous.

Alors, on sème (s’aime) ?

©Emilie Dedieu

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Beaucoup ne se reconnaissent plus, et même ne se sont jamais reconnus, dans les valeurs actuelles

Je sais que parfois il est dur de rester à mes côtés.