in

Le soleil a brillé en moi.

Partager sur les réseaux sociaux
soleil a brillé
Image crédit : Depositphotos

Le soleil a brillé en moi.

Il s’est éteint parce que la mort arrogante, perchée sur une tour de guet, se tient à l’affût.

Je reste un gibier, moi l’éternel chasseur à la vision perçante et à l’instinct aiguisé. 

Mon corps, mon esprit, doivent rejoindre je ne sais quelle cité. Celle des morts, des banlieues, des anonymes, des bas-fonds, des oubliés.

Je ne méritais pas cela. 

Justice divine ou pure malchance, je n’aurai, je crois, nulle réponse. Peu importe aujourd’hui, car les cartes sont définitivement jetées. 

Le mauvais sort s’est acharné sur moi pour me punir. On se venge, aujourd’hui. 

Ce sont tous ces revanchards, tapis dans l’ombre et l’obscurité, qui tiennent la barre.

Bientôt, ils auront leur victoire, qu’ils brandiront avec fierté. C’est à leur tour d’être médaillés. 

Annonce

J’ai tiré les mauvais jeux, certainement. Et pourtant, j’ai déifié la vie.

À ma manière, je l’ai rendue sacrée, du mieux possible.

Elle me semblait unique.

Et au final, je croupis dans ce lit anodin, comme dans un cercueil sorti tout droit d’une boutique, d’un bazar.

Je l’ai aimée comme une amante, une maîtresse que l’on couvre de plaisir et de cadeaux.

Je n’ai cessé de lui titiller, de lui mordiller les %eins, de caresser la courbe de ses hanches.

La vie s’est faite défis, et aussi, très souvent, cour de récréation.

Elle devait être promesses, richesse et amour, elle est tristesse, aujourd’hui.

Parce qu’elle est précieuse, j’essaie de la défendre, jusqu’au bout, de braver cet invité morbide qui se cache en moi.

Je ne comprends pas.

Il s’est incrusté sans mon accord. Ou peut-être avec accord tacite, tant notre liberté

Daniel Laurent Bio : né en 1962, Voironnais et aux portes de la chartreuse depuis toujours. Passionné de psychologie, de développement personnel, reflétant une personnalité plus intime et personnelle qui ne demandait qu’à s’exprimer à travers une première histoire, un premier court roman.

Pour se procurer son livre, cliquez sur l’image :

Présentation de la maison d’édition :

Une rencontre. Une histoire de sens où se bousculent psychologie et fiction. Un homme va mourir, un autre veut mourir. De questionnements en questionnements, leur conscience s’étoffe face à la nécessité. Voyage spirituel et initiatique. Prisonniers de leur mental et dans le contrôle permanent de leur vie, face à l’imprévu, ils vont découvrir le sens caché de tout ce qu’ils sont et de tout ce qu’ils font. En allant jusqu’aux profondeurs de leur intimité, au coeur de la nuit la plus noire, auront-ils le courage de s’affronter ? 

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

pas avoir de place

Pendant des années j’ai eu l’impression de ne pas avoir de place et cela se vérifiait :

Jolabokaflod

Jolabokaflod : une tradition islandaise de Noël où l’on s’offre des livres