in

Le temps qui passe où vous devenez vous ! Le temps va te faire comprendre que rien n’est éternel

Partager sur les réseaux sociaux

Pour prévoir l’avenir, il faut connaître le passé, car les événements de ce monde ont en tout temps des liens aux temps qui les ont précédés. Créés par les hommes animés des mêmes passions, ces événements doivent nécessairement avoir les mêmes résultats.

Nicolas Machiavel

Ce texte est paru sur facebook, d’un auteur méconnu. Je le partage avec vous, tellement je le trouve magnifique.

A vous de me dire ce que vous en pensez aussi.

Annonce

« Le temps va te faire comprendre que rien n’est éternel et que beaucoup de personnes que tu aimes aujourd’hui s’en iront un jour.

Le temps va te faire changer, il va tout faire pour que tu perdes, pour que tu ne saches plus exactement qui tu es.

Il va te faire grandir, il va peut-être faire de toi quelqu’un de diffèrent. Le temps va bouleverser ta façon de penser, d’aimer, de rire.

Le temps te laissera des traces…

Le temps va te laisser des cicatrices qui ne partiront jamais ; il va te faire pleurer ; il va te faire verser des larmes de colère ; il laissera un paquet d’amertume, de souvenirs et de déceptions…

Mais le temps te fera aussi mûrir et il t’apprendra à profiter du moment présent pour que jamais tu ne regrettes de ne pas l’avoir fait à temps.

Ce qui compte, ce n’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer… »

(Inconnu)

Qu’est-ce donc que le temps ?

Si personne ne me le demande, je le sais ; si je cherche à l’expliquer à celui qui m’interroge, je ne le sais plus. Pourtant, je le déclare hardiment, je sais que si rien ne passait, il n’y aurait pas de temps passé ; que si rien n’arrivait, il n’y aurait pas de temps à venir ; que si rien n’était, il n’y aurait pas de temps présent.

Annonce

Comment donc, ces deux temps, le passé et l’avenir, sont-ils, puisque le passé n’est plus et que l’avenir n’est pas encore ?

Quant au présent, s’il était toujours présent, s’il n’allait pas rejoindre le passé, il ne serait pas du temps, il serait l’éternité.

Donc, si le présent, pour être du temps, doit rejoindre le passé, comment pouvons-nous déclarer qu’il est aussi, lui qui ne peut être qu’en cessant d’être ?

Augustin d’Hippone

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par la poésie et la littérature depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une très Belle leçon de Vie. À méditer : Un fils après la mort du père

Un jour, IL a accroché son cœur à un arbre