in

Ton autre moitié est à l’intérieur.

Partager sur les réseaux sociaux
autre moitié
Image crédit : Pixabay

Ton autre moitié est à l’intérieur.

Tant de gens se trouvent à la recherche d’une âme sœur, de leur « autre moitié ».

Ils se sentent incomplets, solitaires, « célibataires », sans ce « quelqu’un de spécial  » dans leur vie.

Mais tu n’es pas la moitié d’un tout, l’ami.

Tu n’as jamais été la moitié d’un tout.
C’est cela le mensonge.

Tu es entier; c’est cela ta nature, que quelqu’un arrive dans ta vie, ou la quitte.

Si tu es à la recherche d’un compagnon – ou si tu es avec un compagnon – parce que tu te sens « la moitié » d’un tout, et que tu as peur d’être seul, malheureux dans ta délice solitude, dans l’évitement du vide, tu vas attirer ton compagnon dans ton malheur, et l’anxiété va gronder par- dessus lors des journées que vous passerez ensemble.

Annonce

Trouve ton bonheur à l’intérieur de toi.

Fais du bonheur l’endroit dans lequel tu vis et où tu as ton être.
Découvre la joie de ta solitude, son charme.

Jouis de ta respiration, de la manière dont ton corps se meut; ressens tes sentiments, n’attends pas que quelqu’un les ressente pour toi.

Aussi longtemps que tu fuiras ta solitude, tu seras toujours isolé, peu importe que ta vie soit rempli de monde, parce que tu te fuiras toi-même, et que c’est là la plus grande des douleurs.

Sois cette « personne spéciale « , celle que tu as toujours cherchée.

Alors, quand tu seras prêt et si tu l’es, permet à une autre personne chérie de venir où tu es.
Laisse-la vivre avec toi, rester si elle le désire, et te quitter si elle le veut.

Réjouis- toi de sa liberté.

Communique avec cette personne en profondeur.
Dis ta vérité et écoute la sienne.

Remarque quand tu es heureux, et remarque quand tu es malheureux, mais ne l’en blâme pas, et ne lui attribue pas cela, non plus.

Aide-la à apprendre à aimer sa propre solitude, également, à se rappeler qu’elle est aussi elle-même un  » quelqu’un de spécial  » pour elle-même.

Annonce

Peut-être que tu la qualifieras d’amie, de partenaire, d’amante.

Peut-être que vous vous marierez, peut-être que vous vivrez ensemble, peut-être que vous ne vous verrez plus jamais.

Dans la joie d’une relation profonde, les étiquettes ne compteront pas autant, et l’avenir prendra soin de lui-même.

Et tu auras trouvé ton autre moitié à l’intérieur de toi-même.

Et la peur de la solitude disparaîtra dans les crépuscules, les montagnes et la respiration qui ondoie.

Auteur : Jeff Foster

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

 

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. c’est beau ce qu’écrit Jeff Foster dans cet article c’est aussi trés inspirant et inspiré. Pour le vivre et avoir appris à vivre cela: « ce tout que l’on forme avec soi sans crainte de la solitude » c’est un vrai bien être et une vraie liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MA DECLARATION DE RESPONSABILITE FACE A LA VIE

Le syndrome de l’imposteur :