in

Trop souvent, nous cherchons à protéger les autres en leur cachant une partie de la vérité

Partager sur les réseaux sociaux
protéger les autres

Annonce

Trop souvent, nous cherchons à protéger les autres en leur cachant une partie de la vérité.

Combien de parents ont ainsi caché à leurs enfants les comportements douteux de l’autre parent? 

Combien de couples n’osent pas se dire qu’il s’ennuient dans leur relation? 

Combien d’employés n’osent pas dire à leur patron que son style de gestion démotive l’équipe? 

Combien d’amitiés s’effritent faute d’avoir dit à temps ce qui dérangeait? 

Qui protège-t-on au juste en ne disant pas tout? Est-ce l’autre, la relation ou soi-même? 

Pourtant, rien n’est plus rempli d’Amour que l’authenticité dans une relation. 

Être vrai, c’est aussi s’affirmer au-delà de ce que les conventions sociales dictent, pour être totalement fidèle à soi-même, à ses valeurs et à sa propre vérité. 

Annonce

Être authentique envers soi et franc jusqu’au bout avec l’autre nous libère des peurs que nous portons de briser quelque chose. 

Nous comprenons qu’une relation qui ne peut supporter la vérité dans son entièreté n’est qu’une relation partielle et condamnée d’avance. 

Le jour où nous nous aimons suffisamment pour être authentiques jusqu’au bout et face-à-face, nous n’avons plus peur de perdre quoi que ce soit. 

Ganji Anankea

Livres conseillés nous vous présentons les liens Amazon ( liens affiliés) pour soutenir les auteurs mais vous pouvez vous procurer ces livres dans d’autres boutiques pour aider nos libraires / Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Là où il y a la peur, l’amour ne peut réellement exister

femmes bizarres

J’ai toujours aimé les femmes bizarres, les folles, les solitaires, les moches aux yeux des autres, les addictes !