in

Tu crées ce que tu crains

Partager sur les réseaux sociaux

Tu as le droit d’avoir peur d’un seul truc. Peur pour tes enfants. Le reste, l’argent, le travail, les impôts, les sauts à l’élastique, c’est très simple, tu dis juste pas peur et tu sautes en avant.

Katherine Pancol, Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi

En fait, nous créons ce sur quoi nous accordons notre attention.

Annonce

Nous pouvons créer nos plus beaux rêves… mais nous pouvons aussi créer nos pires cauchemars!

Quand nous voulons réaliser un rêve, nous concentrons toute notre attention dessus, nous nous fixons des objectifs, nous faisons chaque fois un pas pour nous en rapprocher, nous nous construisons des pensées positives de réalisation de ce rêve.

Mais nous faisons aussi la même chose avec nos peurs.

Si nous avons peur de manquer d’argent, nous focalisons sur ce point constamment : nos gestes et nos pensées sont toujours concentrées sur la peur de ne pas avoir assez d’argent.

Mais comme le subconscient ne reconnaît pas le « ne pas », nous nous retrouvons à créer involontairement exactement le contraire de ce que nous voulons. Ou, pour être plus précise, exactement ce que nous ne voulons pas!

Nous craignons que notre conjoint nous quitte : nous nous mettons à adopter à notre insu des comportements de peur, de manque et qui feront en sorte d’attirer à nous ce que nous craignons le plus.

Nous avons peur d’être malades : alors nous faisons tout pour ne pas tomber malades…. Alors qu’il serait tellement mieux de tout faire pour rester en santé!

Nous créons ce que nous craignons, qu’on le veuille ou non.

Mais nous pouvons à tout moment inverser la tendance : si nous concentrons nos pensées sur le positif, sur ce que nous voulons, sur la gratitude de ce que nous avons, sur le beau et le bon, alors nous finirons par renverser la vapeur et nous nous mettrons à récolter ce que nous aurons semé.

Annonce

Chassons nos pensées négatives de peur et de manque; soyons persévérants avec nos pensées positives mais surtout soyons vigilants de toutes nos pensées : elles créent notre vie, ne les sous-estimons jamais!

La peur de mourir résulte de la peur de vivre. Une personne qui vit pleinement est prête à mourir à tout moment.

Mark Twain

auteur du texte : Diane Gagnon

Auteure : Diane GAGNON son site : /www.dianegagnon.net

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Être dans l’action, c’est vivre pleinement. L’inaction est notre manière de nier la vie

Qu’est-ce que je suis en train de faire de ma vie ?