Partager sur les réseaux sociaux
Annonce

Tout ce qui ne tue pas, me rend plus fort…

tue pas

Annonce

Tout ce qui ne tue pas, me rend plus fort…

C’était une connerie.

Du moins dans son acceptation banale et contemporaine .

Au quotidien, la souffrance n’endurcit pas .

Elle use. Fragilise. Affaiblit. L’âme humaine n’est pas un cuir qui se tanne avec les épreuves.

C’est une membrane sensible, vibrante, délicate.En cas de choc, d’épreuves répétitives de douleur, de chagrin, elle reste marquée, meurtrie, hantée.

..Oui tout ce qui ne tue pas….

Fragile tout de même nôtre cœur et notre âme. 

N’est ce pas ?

J.C Grangier.
Né en 1961, Jean-Christophe Grangé vit à Paris. Grand reporter indépendant, il a collaboré à différentes agences de presse puis a co-fondé sa propre agence, L and G.

Auteur de reportages d’aventures et de reportages scientifiques, il collabore avec la presse française et étrangère.

Parmi ses reportages les plus importants, on compte Nomades (série de six reportages sur les derniers peuples nomades dans le monde) Les Seigneurs des îles (série sur les milliardaires qui ont choisi de vivre sur une île),

Le Trésor de Prusse (découverte des partitions originales des plus grands musiciens allemands, cachées dans un monastère polonais par les Nazis) L’Homme bionique (plongée dans les systèmes informatiques intégrés au corps humain) ou encore Pharaons Noirs, retour vers le passé (premier reportage numérique qui reconstruit les mystérieuses pyramides de la civilisation koushite).

Jean-Christophe Grangé est également scénariste pour le cinéma. www.jc-grange.com
Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Philosophie »  » Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort » C’était une connerie.

 » Tout ce qui ne tue pas me rend plus fort » C’était une connerie.