in

Vous avez le droit de parler de choses négatives, lourdes et tristes.

Partager sur les réseaux sociaux

Chaque fois que je partage ouvertement mes luttes avec la santé mentale et la douleur chronique, j’ai toujours cette peur viscérale de :

 » Et si les gens pensent que je fais juste ça pour avoir de l’attention ? ».

Annonce

 » Et si les gens pensent différemment de moi d’une mauvaise façon ? »

 » Et si c’est trop ? »

Et je pense que beaucoup de ça vient du fait qu’on nous apprend que la vulnérabilité est une faiblesse.

Que nous devons sauver la face à tout prix et seulement montrer notre « meilleur », le plus heureux, le plus ensemble.

Même si ce n’est pas réel. Même si porter un masque et rester silencieux fait mal.

Mais voilà la vérité : vous avez le droit de parler de votre dépression, de votre anxiété et de toute lutte qui vous vient à l’esprit.

Vous avez le droit de parler de choses négatives, lourdes et tristes.

Vous avez le droit de partager et de vous sentir vu et entendu.

Annonce

Tu as le droit d’être vulnérable. Tu n’as jamais à t’excuser d’avoir pris soin de toi.

Pour comprendre la valeur d’un an, demande simplement aux étudiants qui ont raté leurs examens d’entrée. Pour comprendre la valeur d’un mois, demande à une mère qui a donné naissance à un bébé prématurément.

Pour comprendre la valeur d’une semaine, demande à l’éditeur d’un journal hebdomadaire. Pour comprendre la valeur d’une heure, demande aux amoureux qui attendent de se voir.

Pour comprendre la valeur d’une minute, demande aux gens qui ont raté leur arrêt dans le train. Pour comprendre la valeur d’une seconde, demande à la personne qui a réussi à éviter un accident juste à temps.

Pour comprendre la valeur d’un dixième de seconde, demande à la personne qui a reçu la médaille d’argent aux jeux olympiques.

Les aiguilles de l’horloge continueront à faire tic-tac.

Donc… chéris chaque moment que tu as. Et traite le jour présent comme le meilleur cadeau que tu auras.

Drama Yuuki

Auteur : Danielle Khoepe

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par la poésie et la littérature depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On m’a brisée. On m’a tuée en dedans. 

Aimer quelqu’un, c’est lui dire qu’il peut s’en sortir, quelle que soit sa situation