« Et j’ai pleuré. Beaucoup. Beaucoup trop. Certaines fois, certaines larmes servent

Teddy Tanier/ août 6, 2017

 larmes

 

« Et j’ai pleuré. Beaucoup.  Beaucoup trop. Certaines fois, certaines larmes servent à amorcer… »

“Et j’ai pleuré. Beaucoup. Beaucoup trop. Certaines fois, certaines larmes servent à amorcer toutes les autres. J’ai tout pleuré.

Tout ce que je n’aimais pas chez moi, les bêtises inavouées que j’avais commises jusque-là et tout ce que j’avais perdu en cours de route depuis que j’étais en âge de comprendre que certaines choses se perdaient à jamais. J’ai pleuré de la place de l’Étoile à la place de Clichy.

J’ai pleuré tout Paris. J’ai pleuré toute ma vie.

« Ne dites pas que ça passe avec le temps. Le temps ne remplace rien, ni personne d’ailleurs. » par inspiratiiion

Le temps ne remplace rien ni personne d’ailleurs, ne dites pas que ça passe avec le temps le temps ne remplace rien ni personne d’ailleurs, ne dites pas que ca passe avec le temps.

“Ne dites pas que ça passe avec le temps. Le temps ne remplace rien, ni personne d’ailleurs.” – (via mystigris)

Livres conseillés, cliquez sur l’image:

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*