ECKHART TOLLE : Habiter pleinement son corps.

Teddy Tanier/ octobre 2, 2019

Habiter pleinement son corps

ECKHART TOLLE : Habiter pleinement son corps.

Faites-en une méditation. Cela n’a pas besoin d’être long.

Dix à quinze minutes suffisent. Assurez-vous tout d’abord qu’aucune distraction extérieure – le téléphone ou des gens , ne viendra vous déranger. 

EXERCICE:

Installez-vous sur une chaise sans vous renverser vers l’arrière. Gardez la colonne vertébrale bien droite. Ceci vous aidera à rester alerte. Ou bien alors, adoptez votre position préférée de méditation. Assurez-vous que votre corps est détendu. Fermez les yeux et prenez quelques respirations profondes. Sentez-vous respirer dans la partie basse de l’abdomen, pour ainsi dire.

Observez les légères expansion et contraction qui se produisent à l’inspiration et à l’expiration. Puis prenez conscience du champ énergétique du corps tout entier. Ne réfléchissez pas à ce qui se passe ; ressentez-le plutôt. De cette manière, vous ne laissez pas le mental s’approprier votre conscience. Si cela peut vous être utile, servez-vous de la méditation de la lumière dont j’ai parlé déjà.

Quand vous arrivez à clairement sentir le corps subtil comme un seul champ énergétique, laissez aller, si c’est possible, toute image pour vous concentrer exclusivement sur la sensation. Si c’est possible aussi, abandonnez toute image mentale que vous pouvez encore avoir du corps physique. Ce qui reste alors, c’est une sensation de présence ou « d’être » qui englobe tout et l’impression que le corps énergétique n’a pas de frontière.

Puis concentrez votre attention encore plus profondément sur cette sensation. Ne faites plus qu’un avec elle, fusionnez avec votre champ énergétique afin d’éliminer toute dualité perceptuelle observateur-observé entre vous et votre corps. La distinction entre l’intérieur et l’extérieur se dissipe ; dorénavant, il n’y a plus de corps énergétique. En descendant profondément dans le corps, vous l’avez transcendé. Restez dans ce royaume de pur Être aussi longtemps que vous êtes à l’aise. Puis, reprenez conscience de votre corps physique, de votre respiration et de vos sens, et ouvrez les yeux. Pendant quelques minutes, regardez autour de vous de façon méditative, c’est-à-dire sans étiquetage mental, tout en continuant à sentir votre corps énergétique. 

ECKHART TOLLE :

Lorsque vous avez accès à ce royaume dépourvu de formes, vous êtes vraiment libéré du lien avec la forme et de toute identification à celle-ci. Il s’agit de la vie sous son aspect non particularisé, telle qu’elle existe avant sa fragmentation en la multiplicité. On pourrait l’appeler le non-manifeste, la source invisible de toutes choses, l’Être à l’intérieur de tous les êtres. C’est un royaume d’immobilité et de paix profonde, mais aussi de grande joie et d’intense vitalité. Chaque fois que vous faites preuve de présence, vous devenez dans une certaine mesure perméable à la lumière, à la conscience pure qui émane de cette source. Vous prenez également conscience que cette lumière n’est pas dissociée de ce que vous êtes et qu’elle constitue au contraire votre essence même.

Lorsque votre conscience est dirigée vers l’extérieur, le monde et le mental voient le jour.

Lorsqu’elle est dirigée vers l’intérieur, elle actualise sa propre source et retourne à sa demeure originelle dans le non-manifeste. Puis, quand votre conscience revient vers le monde manifeste, vous retrouvez l’identité de la forme que vous avez temporairement délaissée. De nouveau, vous avez un nom, un passé, des conditions de vie, un futur. Mais, essentiellement, vous n’êtes plus la même personne, car vous avez fugitivement eu un aperçu d’une réalité en vous qui n’est pas « de ce monde », bien qu’elle n’en soit pas dissociée, tout comme elle n’est pas dissociée de vous. Laissez votre pratique spirituelle être la suivante : 

EXERCICE:

Quand vous vaquez à vos occupations, n’accordez pas toute votre attention au monde extérieur et à votre mental. Maintenez-en une partie vers l’intérieur. Il a déjà été question de cela précédemment. 

Sentez votre corps subtil même quand vous êtes occupé par vos activités quotidiennes, en particulier dans le cadre de vos relations ou quand vous vous trouvez dans la nature. Sentez l’immobilité au plus profond de vous. Maintenez cette porte d’accès ouverte. Il est tout à fait possible d’être conscient du non-manifeste dans votre vie. 

Il se présente comme une sensation profonde de paix à l’arrière-plan, une tranquillité qui ne vous quitte jamais, peu importe ce qui se produit dans le monde extérieur. Vous devenez un pont entre le non-manifeste et le manifeste, entre Dieu et le monde.Ceci est l’état de rapport intime avec la Source que nous appelons illumination.

Maître spirituel Eckhart Tolle
Extrait du livre : Mettre en pratique Le pouvoir du moment présent.

Livres conseillés, cliques ur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*