Partager sur les réseaux sociaux
Annonce
Lettre à mon corps

Longtemps je ne t’ai pas vu.

Ou juste une possibilité de me déplacer, de bouger…

Je ne te ressentais aucunement pour ce que tu étais réellement.

Je n’avais aucune douleur. Et puis, un jour, tu t’es réveillé.

Oh, cette sensation de cri intense en moi ! Cette souffrance qui tout à coup s’exprimait sous forme de maux pour remplacer les mots que je refusais d’entendre.

Envahie, embarquée par ces flots, je me suis construite une carapace dure, épaisse… Une forteresse tant intérieur qu’ extérieure pour ne plus avoir mal, pour ne plus t’écouter.

Annonce

Oh toi, patient, tu as démoli pierre après pierre, renforçant cette douleur jusqu’à ce que je la perçoive à nouveau.

Un SOS…. Une bouteille à la mer que le flux et le reflux me ramenaient sans cesse.

J’ai choisi alors de me poser et de te ressentir petit à petit comme la boîte de Pandore que l’on ouvre et que l’on sait difficile à refermer.

Que j’ai souffert jusque dans mon âme de prendre conscience à quel point, je t’avais négligé, nié !

Toi, qui contre vent et marée, a toujours répondu présent pour me permettre d’être qui je suis.

J’ai ressenti toute la résilience dont tu as fait preuve pour encaisser les coups de la vie. Je les ressentais, alors, dans mon cœur comme des blessures, des failles, des puits sans fonds.

Mais toi, tu faisais en sorte d’accuser le choc, de rebondir, de me donner à nouveau l’élan de vie.

J’ai pu déchiffrer ainsi mon histoire sous ta perception.

Quelle merveilleuse et douloureuse découverte cela a été pour mon être ! Depuis plusieurs mois, nous sommes devenus les meilleurs amis.Je prends soin de toi.

Je t’apporte de la douceur, de l’Amour et de la bienveillance ainsi que du mouvement, de la respiration et de la Vie.

Annonce

Tu ne me fais plus mal car aujourd’hui, je sais t’ écouter et prendre en compte chaque ressenti, chaque message que tu m’ envoies.

Je te parle, ainsi qu’à mes cellules, et vous me répondez dans la Joie et l’effervescence de la Vie.

Je suis aux petits soins pour toi, car tu es LE véhicule sacré qui abrite mon âme.

Grâce à toi, je ris, je danse, je chante, je mange, j’aime, et la sexualité en une magnifique expression.

À travers toi, je m’unis à mon amoureux que j’ accueille en mon espace féminin et sacré pour côtoyer le Divin pour des instants d’éternité d’ extase et de Grâce.

Je vis chaque instant en conscience de notre unité, cher corps adoré, et je continue d’évoluer avec toi.

De grandes transformations sont en œuvre et tu m’accompagnes chaleureusement à la découverte de la Femme que je suis et deviens.

Je te promets une nouvelle vie emplie de légèreté, de sensualité, de grâce et de féminité.

Merci à toi, très cher corps de ton Amour. Je t’ aime.

Auteure Laurence Simonnet Page Facebook : www.facebook.com/laurencesimonnetpageprof/

Livres conseillés nous vous présentons les liens Amazon ( liens affiliés) pour soutenir les auteurs mais vous pouvez vous procurer ces livres dans d’autres boutiques pour aider nos libraires / Image Pixabay

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Philosophie » Lettre à mon corps. Longtemps je ne t’ai pas vu

Lettre à mon corps. Longtemps je ne t’ai pas vu