in

Transfert de responsabilité : Chacun d’entre nous avons été blessés

Partager sur les réseaux sociaux

TRANSFERT DE RESPONSABILITÉ !

Les blessures morales sont plus profondes que les blessures physiques à en atteindre directement votre coeur. Si la souffrance n’est que de court instant, elle est éternelle quand elle se mesure dans le temps.

Descrea

Chacun d’entre nous avons été blessés.

Nous portons sans doute nos cicatrices et même certaines de nos blessures peuvent ne pas avoir encore été soignées.

Annonce

Ainsi, ces blessures du passé que nous n’avons pas encore soignées, nous les traînons dans notre présent et continuons de nous faire souffrir.

Chaque fois que nous rencontrons une personne qui ravive cette blessure ancienne, nous lui faisons inconsciemment porter le blâme de nous faire souffrir.

Pourtant, ce n’est pas elle qui est à l’origine de cette blessure. Mais chaque fois que celle-ci est ravivée, nous avons l’impression que c’est la personne là, devant nous, qui nous blesse.

Celui ou celle qui est devant nous n’est pas à l’origine de la blessure initiale que nous avons subie. Alors pourquoi le faire payer pour cela?

Pourquoi gâcher cette relation avec un relent du passé que NOUS n’avons pas soigné?

C’est ainsi que nous perpétuons les scénarios des relations répétitives, des schémas destructeurs, des liens qui finissent toujours de la même façon : parce que nous n’assumons pas pleinement la responsabilité de soigner nos blessures.

Nos relations se trouveraient grandement améliorées si nous prenions soin de ce qui en nous a besoin de notre amour.

Nous ne pouvons pas tenir l’autre coupable de notre blessure. Au contraire, il met en lumière ce que nous avons besoin de soigner afin que nous puissions enfin nous en libérer.

Annonce

Alors plutôt que de blâmer l’autre ou d’entrer en conflit avec lui, aimons-nous assez pour accepter de voir ce que l’autre éveille en nous afin que nous puissions enfin y accorder tous les soins requis. L’autre est un messager de ce que nous avons besoin d’apprendre. Nous sommes tous partenaires de liberté!

Les blessures ne se referment jamais.

Cependant, les désinfecter avec de la compréhension, tendrement les panser avec de la douceur et les laisser cicatriser avec de la patience sont les clés d’un coeur nouvellement prêt à aimer.

AI

Auteur du texte : Diane GAGNON

Publié par Teddy Tanier

Passionné par la poésie et la littérature depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les meilleurs contes pour apprendre aux enfants à dormir seuls

Les femmes traumatisées ont le potentiel de devenir les personnes les plus puissantes de ce monde