in

Antoine de Saint-Exupéry ses plus belles citations

Partager sur les réseaux sociaux

Image crédit : Pixabay

Annonce

Antoine de Saint-Exupéry : ses plus belles citations

Je ferme les yeux ,
Sur la paix de mon coeur,
Je n’ai plus à chercher mon chemin.
Bien sur je te ferai mal.
Bien sur tu me feras mal.
Bien sur nous aurons mal.
Mais ça, c’est la condition de l’existence.
Se faire printemps, c’est prendre le risque de l’hiver.
Se faire présent, c’est prendre le risque de l’absence…
Et moi, c’est à mon risque de peine que je connais ma joie.

Antoine de Saint-Exupéry.

Eau, tu n’as ni goût ni couleur ni arôme, on ne peut pas te définir, on te goûte, sans te connaître. Tu n’es pas nécessaire à la vie : tu es la vie.

Terre des hommes (1938) de Antoine de Saint-Exupéry

Je n’ai point d’espoir de sortir par moi de ma solitude. La pierre n’a point d’espoir d’être autre chose que pierre. Mais, de collaborer, elle s’assemble et devient temple.

Citadelle (1948) de Antoine de Saint-Exupéry

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants. (mais peu d’entre elles s’en souviennent.)

Dédicace à son ami Léon Werth Le Petite Prince (1943). de Antoine de Saint-Exupéry

Le désert n’est pas là où l’on croit. Le Sahara est plus vivant qu’une capitale et la ville la plus grouillante se vide si les pôles essentiels de la vie sont désaimantés.

Lettre à un otage (1943) de Antoine de Saint-Exupéry

Mais si je rentre vivant de ce job nécessaire et ingrat, il ne se posera pour moi qu’un problème : que peut-on, que faut-il dire aux hommes ?

Un Sens à la Vie (1956) de Antoine de Saint-Exupéry

Annonce

Peu m’importe que Dieu n’existe pas ! Dieu donne à l’homme de la divinité.

Carnets (1953) de Antoine de Saint-Exupéry

C’est par vous, maman, que l’on rentre. Vous si faible, vous saviez-vous à ce point ange gardienne, et forte, et sage, et si pleine de bénédictions, que l’on vous prie, seul, dans la nuit ?

Lettres à sa mère (1955) de Antoine de Saint-Exupéry

Références de Antoine de Saint-Exupéry – Biographie de Antoine de Saint-Exupéry

Ma mère, vous vous penchiez sur nous, sur ce départ d’anges et pour que le voyage soit paisible, pour que rien n’agitât nos rêves, vous effaciez du drap ce pli, cette ombre, cette houle…

Lettres à sa mère (1955) de Antoine de Saint-Exupéry

Références de Antoine de Saint-Exupéry – Biographie de Antoine de Saint-Exupéry

Et le simple berger lui-même qui veille ses moutons sous les étoiles, s’il prend conscience de son rôle, se découvre plus qu’un berger. Il est une sentinelle. Et chaque sentinelle est responsable de tout l’empire.

Un Sens à la Vie (1956) de Antoine de Saint-Exupéry

Je vaux ce que je suis dans chaque instant et le fruit ne naît point qui a négligé quelque étape.

Citadelle (1948) de Antoine de Saint-Exupéry

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sagesse amérindienne

17 citations profondes sur la sagesse amérindienne

Paulo Coelho : Je suis inutile