in

Citations d’Antoine de Saint-Exupéry : Si tu veux construire un bateau

Partager sur les réseaux sociaux

 » Si tu veux construire un bateau, na rassemble pas tes hommes et femmes pour leur donner des ordres, pour expliquer chaque détail, pour leur dire où trouver chaque chose…

Si tu veux construire un bateau, fait naître dans le coeur de tes hommes et femmes le désir de la mer. »

Antoine de Saint-Exupéry

La charité véritable, étant exercice d’un culte rendu à l’homme, au-delà de l’individu, impose de combattre l’individu pour y grandir l’homme.
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

Annonce

On est frère en quelque chose et non frère tout court. Le partage n’assure pas la fraternité. Elle se noue dans le seul sacrifice. Elle se noue dans le don commun à plus vaste que soi.
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

Une opinion n’est pas l’opinion du nombre.
Antoine de Saint-Exupéry ; Écrits de guerre (1939-1944)

Je préfère que l’on vende cent exemplaires d’un livre dont je ne rougis pas, que six millions d’exemplaires d’un navet. C’est de l’égoïsme bien compris, parce que les cent exemplaires auront autrement de pouvoir que les six millions.
Antoine de Saint-Exupéry ; Écrits de guerre (1939-1944)

Je ne puis rien acheter avec de l’argent qui vaille plus cher que le plaisir d’avoir dit ce que je voulais dire.
Antoine de Saint-Exupéry ; Écrits de guerre (1939-1944)

Je n’aime pas les sédentaires du cœur ; ceux-là qui n’échangent rien ne deviennent rien.
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

Le temps qui étale, c’est le temps de l’historien. Celui qui ajoute, c’est le temps de la vie. Et rien de commun entre les deux, mais on doit pouvoir user de l’un comme de l’autre.
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (Publié en 1953)

Annonce

Rien n’est plus mystérieux dans l’homme que le « contentement de soi-même ». Cet intérêt pour son rôle, son importance, ses exploits. Cet intérêt pour son rôle, son importance, ses exploits. Quel est le roi à qui sont rendus ces hommages et pourquoi les phénomènes intérieurs accaparent-ils son attention alors que seuls le nourriraient les phénomènes extérieurs.
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (Publié en 1953)

Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé.
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

Si tu réussis à bien te juger, c’est que tu es un véritable sage.
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

L’éducation passe avant l’instruction, elle fonde l’homme.
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

La vie crée l’ordre, mais l’ordre ne crée pas la vie.
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

Les échecs fortifient les forts.
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité.
Antoine de Saint-Exupéry ; Cahiers de Saint-Exupéry (1900-1944)

Les yeux sont aveugles, il faut chercher avec le cœur.
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

Le sourire est souvent l’essentiel, on est payé par un sourire.
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

Le regret de l’amour c’est l’amour, et nul ne souffre du désir de ce qui n’est pas conçu.
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

L’amour véritable ne se dépense point ; plus tu donnes, plus il te reste.
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

Annonce

Je suis de mon enfance comme d’un pays.
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

Être un homme, c’est sentir, en posant sa pierre, que l’on contribue à bâtir le monde.
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie.
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

On est récompensé par un sourire, on est animé par un sourire.
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

C’est tellement mystérieux, le pays des larmes !
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

Les vaniteux n’entendent jamais que les louanges.
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Annonce

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Même si elle m’avait un peu fait flipper des fois, aujourd’hui j’assume d’être cette mère

homme qui vous aime

Je vous souhaite de trouver un homme qui vous aime.