Citations de Frida Khalo : Tu mérites un amour décoiffant,

Teddy Tanier/ novembre 29, 2018

Image crédit : depositphotos.com/

Citations de Frida Khalo :

Voici une patte sélection des citations de Frida Khalo les plus appréciées:

Tu mérites un amour décoiffant, qui te pousse à te lever rapidement le matin, et qui éloigne tous ces démons qui ne te laissent pas dormir.

Tu mérites un amour qui te fasse te sentir en sécurité, capable de décrocher la lune lors qu’il marche à tes côtés,

qui pense que tes bras sont parfaits pour sa peau.

Tu mérites un amour qui veuille danser avec toi, qui trouve le paradis chaque fois qu’il regarde dans tes yeux,

qui ne s’ennuie jamais de lire tes expressions.

Tu mérites un amour qui t’écoute quand tu chantes, qui te soutiens lorsque tu es ridicule, qui respecte ta liberté, qui t’accompagne dans ton vol, qui n’a pas peur de tomber.

Tu mérites un amour qui balayerait les mensonges et t’apporterait le rêve, le café et la poésie.

Frida Khalo

Pour créer son propre paradis, il faut puiser dans son enfer personnel.

Frida Kahlo

Je serai donc l’amie de ceux qui m’aime telle que je suis.

Frida Kahlo

Je buvais pour noyer ma peine mais cette garce a appris à nager.

Sentir dans ma propre douleur
la douleur de tous ceux qui
souffrent et puiser mon courage
dans la nécessité de
vivre pour me battre
pour eux.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Le surréalisme est la surprise magique de trouver un lion dans un placard, là où on était sûr de trouver des chemises.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

La seule bonne nouvelle, c’est que je commence à m’habituer à souffrir…

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Est-ce que les verbes peuvent s’inventer? Je veux t’en dire un : je te ciel, et ainsi mes ailes s’étirent, énormes, pour t’aimer sans limites.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Je n’ai rien car je ne l’ai pas lui.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

À en croire ce que tu m’écris, la Méditerranée est merveilleusement bleue. La connaîtrai-je un jour ? Je ne crois pas, car je ne suis pas née sous une bonne étoile ; pourtant, mon plus cher désir a toujours été de voyager. Il ne me restera que la mélancolie des lecteurs de récits de voyages.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Certains critiques ont tenté de me classer parmi les surréalistes, mais je ne me considère pas comme telle (…) En fait, j’ignore si mes tableaux sont surréalistes ou pas, mais je sais qu’ils sont l’expression la plus franche de moi-même (…) Je déteste le surréalisme. Il m’apparaît comme une manifestation décadente de l’art bourgeois. Une déviation de l’art véritable que les gens espèrent recevoir de l’artiste (…) J’aimerais que ma peinture et moi-même nous soyons dignes des gens auxquels j’appartiens et des idées qui me donnent de la force (…) J’aimerais que mon œuvre contribue à la lutte pour la paix et la liberté …

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Le surréalisme est la surprise magique de trouver un lion dans un placard, là où on était sûr de trouver des chemises.

Frida Kahlo par Frida Kahlo : Lettres 1922-1954 de Frida Kahlo

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

1 Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*