in

J’aurais voulu pouvoir te dire adieu

Partager sur les réseaux sociaux

J’aurais voulu pouvoir te dire adieu.
Je t’aurais dit ce que je voulais.
Peut-être même que j’en aurais pleuré.
Si j’avais su, que c’était la dernière fois.

J’aurais brisé mon cœur en deux.

Pour essayer de garder une part de toi.

Annonce

Je ne veux pas sentir d’autres caresses.
Je ne veux pas commencer un autre feu.
Je ne veux pas connaître d’autres baisers.
Aucun autre prénom ne sortira de mes lèvres.
Je ne veux pas donner mon cœur.
À un inconnu.
Je ne laisserai pas un nouveau jour commencer.
Je ne veux même pas laisser le soleil entrer.
Je n’aimerai plus jamais;

La première fois qu’on s’est rencontrés.

Je n’aurais jamais pensé tomber pour toi.
Je n’aurais jamais pensé me trouver.
En étant allongée dans tes bras.

Et je veux faire semblant que ce n’est pas vrai.
Chéri, que tu es parti.
Parce que mon monde continue de tourner.
Mais je n’avance pas.

Je ne veux plus connaître ce sentiment.
Sauf si c’est toi et moi.
Et je ne veux donner à personne d’autre la meilleure partie de moi.
Je préfère t’attendre.

Je ne veux pas sentir d’autres caresses.

Annonce

Je ne veux pas commencer un autre feu.
Je ne veux pas connaître d’autres baisers.
Aucun autre prénom ne sortira de mes lèvres.
Je ne veux pas donner mon cœur.
À un inconnu.
Je ne laisserai pas un nouveau jour commencer.
Je ne veux même pas laisser le soleil entrer.
Je n’aimerai plus jamais.

~Stefani Germanotta alias Lady Gaga

Livres conseillés cliquez sur l’image ( liens affiliés) Image Pixabay

Publié par Teddy Tanier

Passionné par les poèmes depuis tout petit j'ai toujours aimé écrire seul dans la nuit quand la journée s'éteint. Car cette atmosphère me transporte et me fait voyager, elle m'inspire et me rassure. On peut encore rêver. J'aime l'art et particulièrement les livres c'est pour cela qu'Inspirant me permet de présenter des auteurs connus et moins connus pour faire partager ma passion et rendre hommage aux grands écrivains ou philosophes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

force de ma peur

Que la force de ma peur ne m’empêche pas de voir ce à quoi j’aspire

A méditer : Lors d’une course, Abel Mutai, se trouvait à quelques mètres de la ligne d’arrivée