in

Pourquoi nous devrions réfléchir avant de juger

Partager sur les réseaux sociaux
juger

Image crédit : Pixabay

Aujourd’hui, nous publions un article de Jérôme du blog Objectif Persuasion. Blogueur, Podcasteur et étudiant en Master de droit il est passionné par tout ce qui concerne le leadership et l’art oratoire. Son contenu sérieux parsemé d’humour s’adresse tout particulièrement aux

Personnes qui veulent réussir, gagner en pouvoir de persuasion et enfin être à l’aise à l’oral.

Annonce

L’article (très intéressant) de Jérôme

« Mdr, regarde sa chemise», « Oh là là, mais il ne sait pas parler lui », « WTF, mais il écrit vraiment mal celui-là»…

Que ce soit au travail, dans la rue, sur internet… Peu importe le lieu, peu importe l’instant l’être humain juge ses pairs. Or, vous n’êtes pas sans savoir que la première impression est souvent celle qui guide le reste de la relation, elle est absolument primordiale.

Reste que comme l’a si justement souligné Alphonse de Lamartine: « la critique est la puissance des impuissants ».

Alors, d’où vient cette manie de juger les autres et pourquoi devrions-nous réfléchir avant de juger ?

Retour aux sources

Il faut d’abord savoir que juger l’autre c’est, avant tout, opérer une distinction. Cette distinction, nous la faisons inconsciemment entre la personne critiquée et nous-même. Dès lors qu’une personne va revêtir une certaine caractéristique, nous allons opérer une comparaison avec notre propre personne et rendre un jugement :

Annonce
  • Juger, c’est porter un jugement sur soi. Dès lors que l’homme constate une différence il juge en se penchant sur ses propres défauts. Prenons un exemple, quelqu’un qui ne travaille pas assez pourrait déclarer « Lui, il passe sa vie à bosser, je préfère avoir de moins bons résultats mais moins travailler ». Ici la personne juge l’autre pour justifier ses propres résultats qui sont moins bons que son voisin, elle voit en l’autre ce qu’elle ne sera jamais.
  • Juger, c’est se défendre. Dès lors que la différence de l’autre me trouble, me gêne, j’opère un jugement (à juste titre ou non) en déclarant que cette dissemblance n’est pas correcte. Ici c’est en fait la suite logique du jugement porté sur soi. L’homme a tendance à ne pas souhaiter sortir de sa zone de confort, il est bien trop à l’aise et c’est bien trop douloureux de se remettre en question. Il va donc chercher à se défendre en affirmant que c’est autrui qui est en marge de ce qui est bon.
  • Juger, c’est être en manque de confiance. Je juge l’autre pour me justifier car je sais pertinemment que ce que je fais n’est pas la bonne chose, que je ne suis pas bon, que je devrais travailler plus dur pour être meilleur. Je n’ai pas confiance en moi, mais je préfère critiquer les autres plutôt que me remettre en question. Et c’est là-dessus que s’opère la différence avec le leadership : la personne qui souhaite devenir un « leader » doit se remettre en question, opérer le changement sur soi plutôt que passer son temps à critiquer l’autre pour se ré-hausser de manière infondée. Le leadership ne passe pas par l’estime des autres, mais par l’estime de soi.
Annonce

Les 4 raisons pour lesquelles nous devrions réfléchir avant de juger

Avec la prolifération des moyens de communication, il est aujourd’hui encore plus facile de juger les autres et les critiquer sans impunité. Regardez les commentaires sur les blogs, les messages sur les réseaux sociaux ou même via mail. L’homme est devenu une commère (et une sacré commère même) ! Guetter la vie des autres et la critiquer est devenu son passe-temps favori.

Alors, à défaut de menace, laissez-moi vous donner quatre bonnes raisons et une bonus pour lesquelles vous devriez réfléchir avant de juger.

  • Cela permet d’éviter un mauvais « diagnostic ». Eh oui, lorsqu’il est effectué trop rapidement, le jugement est souvent faussé. Lorsque vous ne connaissez pas toute l’histoire, lorsque vous ne connaissez pas réellement la personne, mieux vaut éviter un jugement hâtif ! (En plus, ça vous obligera à admettre que vous avez tort et personnellement j’ai horreur de ça : même quand j’ai tors j’ai raison d’avoir tort)
  • Cela évite d’avoir des regrets. Bien sûr, cela va de pair avec la première raison. Si votre jugement est erroné, il y a fort à parier que celui-ci soit regretté par la suite. Et s’il vaut mieux avoir des remords que des regrets, lorsque l’on peut éviter les deux, c’est quand même plus sympa !
  • Cela n’apporte rien. A moins que vous ne réussissiez à me démontrer l’inverse, critiquer les autres et les juger sans réfléchir n’apporte rien. Dire qu’un tel est inculte ou totalement incompétent sans avoir préalablement discuté avec lui ne sert à rien, si ce n’est dépenser votre énergie pour quelque chose de totalement futile.
  • Ce n’est clairement pas une preuve d’intelligence. Critiquer, juger hâtivement, fait partie de ce que j’appellerais de la « mauvaise communication ». Il y a tellement d’autres choses à évoquer lors d’une discussion, pourquoi perdre son temps sur des choses qui n’ont aucun intérêt ? Et en plus, rien de plus énervant que quelqu’un qui se plaint tout le temps.

BONUS : c’est Clint Eastwood qui m’a inspiré : « Les avis c’est comme les trous du cul, tout le monde en a un », et ici, ce n’est pas parce que vous avez un avis qu’il faut le donner, parce qu‘on s’en fout de ce que vous pensez des autres !

Alors, selon vous, comment remédier à cette mauvaise habitude ?

Sources : Jérôme du blog Objectif Persuasion 

Livres conseillés, cliquez sur l’image ( liens affiliés ) :

 Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2290101613&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=2290101613 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=2290133817&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=2290133817 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr q?_encoding=UTF8&MarketPlace=FR&ASIN=229007196X&ServiceVersion=20070822&ID=AsinImage&WS=1&Format=_SL250_&tag=e0cbf-21 Circé, une grande magicienne Inspirant.fr ir?t=e0cbf-21&l=am2&o=8&a=229007196X Circé, une grande magicienne

Annonce

Publié par Laurence Baïdemir

Je suis toujours restée aussi passionnée par la lecture, et j'ai alors décidé de créer le site Inspirant en janvier 2017, afin d'inspirer les autres avec des œuvres très connues et d'autres qui méritent pleinement de l'être. J'espère que vous éprouverez le même plaisir que moi en les lisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ORGANES VITAUX

APPORTEZ L’AMOUR À VOS ORGANES VITAUX

Déclaration des droits de l'homme

Déclaration des droits de l’homme et de la femme  par Jacques Salomé