Partager sur les réseaux sociaux
Annonce

« Certains êtres, à mesure que le temps passe, deviennent de plus en plus libres : ils se redressent au lieu de s’affaisser.

Il émane d’eux une énergie étonnante. Ils sont lumière pour qui les rencontre. J’aimerais savoir ce qu’ils ont fait des ombres de leur passé. De leurs regrets, de leurs déchirures. Comment ils s’en sont arrangés. Parce qu’on n’oublie rien, je le sais ce soir.

Annonce

On n’oublie rien. Quand bien même on s’est efforcé du contraire : le passé vit en nous. Masse informe tapie au plus profond de soi, qu’on pourrait croire endormie mais qui veille… Alors, eux, ces êtres de lumières : comment font-ils ? »

Rêve d’amour – Laurence Tardieu

Quand bien même on s’est efforcé du contraire: le passé vit en nous. Masse informe tapie au plus profond de soi, qu’on pourrait croire endormie mais qui veille..

Puisque rien ne dure – Laurence Tardieu

Je m’appelle Alice Grangé. J’ai trente ans. Je cherche ma mère.

Reve d’amour – Laurence Tardieu

Ce qui se passe entre nous,n’a pas besoin de mots pour se dire. Ce qui se passe entre nous dévore tous les mots.

Un temps fou – Laurence Tardieu

J’ai peur de vous revoir, mais comme j’en suis heureuse.

Un temps fou – Laurence Tardieu

Ecrire c’est lutter contre le silence. (..)Ecrire c’est aussi tenter de mettre en ordre ce qui dans ma vie l’était si peu.

Annonce

La confusion des peines – Laurence Tardieu

On est aussi vulnérable, aussi éphémère que les autres. Notre vie n’a pas davantage de valeur.

Puisque rien ne dure – Laurence Tardieu

Savoir qu’on regarde pour la dernière fois une chose qu’on a aimée rend cette chose unique, d’une tristesse et d’une beauté infinies.

Rêve d’amour – Laurence Tardieu

Je ne savais pas aimer hors de toi, toi que pourtant je ne parvenais pas à atteindre.

La confusion des peines – Laurence Tardieu

N’est-ce pas en ça que le silence est plus effrayant que n’importe quel aveu ? On s’y enlise mais on n’en a pas conscience. On se noie sans le savoir. Car il nous enserre, nous pénètre, et on ne le sent pas, on continue à vivre tandis qu’il prend possession de nous, tandis qu’il nous étouffe. Et lorsque soudain on s’en aperçoit, il est trop tard, le silence nous a eu, il a absorbé quelque chose de nous, quelque chose d’intime qui nous appartient, le silence emporte avec lui une part de nous même.

La confusion des peines de Laurence Tardieu – Laurence Tardieu

On a besoin, au cours de ce cheminement intérieur, de se remémorer les moments heureux, pour ne pas douter d’avoir aimé, d’avoir été aimé. Se souvenir, c’est ça aussi : être certain d’avoir été en vie.

La confusion des peines – Laurence Tardieu

Les états de l’enfance sont si pleins, si riches. L’enfance frémit. Elle est résolument du côté de la vie. Même les moments où il ne se passe rien sont peuplés de rêves, d’êtres imaginaires, de questionnements. Les vides n’existent pas. Pas encore. Les vides viendront plus tard, lorsque les vies commencent à se distendre, lorsque les joies et les douleurs se font moins violentes, moins excessives.

Annonce

Un temps fou de Laurence Tardieu – Laurence Tardieu

Les silences ne sont pas toujours des impuissances : ils peuvent ressembler à un baiser.

Rêve d’amour – Laurence Tardieu

Quels sont les êtres assez fous, assez idéalistes, pour ne pas vouloir gagner, dans un monde où seuls les gagnants ont une place ?.

La confusion des peines – Laurence Tardieu

Les enfants savent tout très jeunes. Ils savent la gravité, la peur, l’abandon. Ils savent le bonheur, aussi ; la plénitude. Plus tard, l’expérience ne fait que confirmer les manques et les promesses.

Rêve d’amour – Laurence Tardieu

Ce n’est pas parce que je m’en vais plus tôt que d’autres que je perds quelque chose d’important. Je rends grâce, au contraire, de connaître ces instants. L’éternité n’est pas dans le temps, elle est dans la profondeur. Dans son vertige.

Puisque rien ne dure – Laurence Tardieu

D’où vient l’amour ? D’où vient le sentiment amoureux ? Du présent, ou du passé ? De ce que le corps éprouve et dont il est irradié, ou de ce dont il a manqué et après quoi il ne cesse de courir ?.

Un temps fou – Laurence Tardieu

Durant des années le temps paraît linéaire, malgré les écueils, les soubresauts, les détours. Jusqu’au jour où une chute plus profonde fait voler en éclats les moindres repères.

Le Jugement de Léa – Laurence Tardieu

Mais, cette histoire, qu’on me permette de croire que c’est avant tout une histoire d’amour. Qu’on me permette de croire que ne pas savoir s’aimer, c’est tout de même s’aimer.

La confusion des peines – Laurence Tardieu

L’homme croit aux miracles. Même dans les circonstances les plus dramatiques, il croit encore qu’il peut s’en sortir. C’est sans doute pour ça qu’il parvient à tenir debout dans l’enfer.

Puisque rien ne dure – Laurence Tardieu

Lires conseillés, cliquez sur l’image :

Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Accueil » Citations » Laurence Tardieu: Certains êtres, à la mesure que le temps passe, deviennent de plus en plus libre

Laurence Tardieu: Certains êtres, à la mesure que le temps passe, deviennent de plus en plus libre