Les meilleurs citations de Bernard Werber

Teddy Tanier/ octobre 27, 2017

Image crédit : Oh my Bloogness

Les meilleurs citations de Bernard Werber

– B.Weber, L’encyclopédie du savoir relatif et absolu (2009)

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis,ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez,

ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre,

et ce que vous comprenez,

il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

La communication est très difficile parce que nous sommes remplis de présuppositions nécessaires, implicites et humaines, parce qu’on comprend de travers, parce qu’on a des difficultés à s’exprimer et parce qu’on a des difficultés à écouter. Lorsque que l’esprit en a conscience, de son point de vue, comme de celui des autres, comme des illusions animales, vivantes, spirituelles, des illusions magiques et opératoires. Nous sommes à l’aube de la communication.

 

Les Fourmis de Bernard W.:

Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n’en pose pas l’est toute sa vie.

L’Empire des Anges de Bernard W.:

« Pour connaître la valeur d’une année, interroge l’étudiant qui a raté son examen.

Pour connaître la valeur d’un mois, interroge la mère qui a mis au monde un enfant prématurément.

Pour connaître la valeur d’une heure, interroge l’amoureux qui attend son rendez-vous.

Pour connaître la valeur d’une minute, interroge l’homme pressé qui vient de rater son bus.

Pour connaître la valeur d’une seconde, interroge celui qui a perdu un être cher dans un accident de voiture.

Pour connaître la valeur d’un millième de seconde interroge le médaillé d’une finale olympique. »

Le miroir de Cassandre de Bernard Werber :

Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont raison.

L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard W.:

Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis
Ce que vous avez envie d’entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre
Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer.
Mais essayons quand même…

Les Thanatonautes de Bernard Werber

C’est là d’ailleurs que j’entendis pour la première fois la fameuse expression: « Ce sont toujours les meilleurs qui partent les premiers. » Je n’avais que huit ans mais je ne pus m’empêcher de penser : « Alors là, tout autour, il ne reste que les mauvais ? ».

Les Fourmis de Bernard W.

Vieillard: en Afrique, on pleure la mort d’un vieillard plus que la mort d’un nouveau-né. Le vieillard constituait une masse d’expériences qui pouvait profiter au reste de la tribu alors que le nouveau-né, n’ayant pas vécu, n’arrive même pas à avoir conscience de sa mort. En Europe, on pleure le nouveau-né car on se dit qu’il aurait sûrement pu faire des choses fabuleuses s’il avait vécu. On porte par contre peu d’attention à la mort d’un vieillard. De toute façon il avait déjà profité de la vie. (P 274)

L’Encyclopédie du savoir relatif et absolu de Bernard Werber

Ce n’est pas facile mais il faut être capable d’aimer ses ennemis, ne serait-ce que pour les énerver.

Les Fourmis de Bernard W.

Cessez de sourire devant vos écrans, je vous parle de choses graves. Je vous parle de l’avenir de l’humanité. Cela ne pourra plus durer. Ce mode de vie n’a pas de sens. Nous gaspillons tout, nous détruisons tout. Les forêts sont laminées pour faire des mouchoirs jetables. Tout est devenu jetable: les couverts, les stylos, les vêtements, les appareils photo, les voitures, et sans vous en apercevoir vous devenez vous aussi jetables. Renoncez à ce genre de vie superficielle. Vous devez y renoncer aujourd’hui, avant qu’on ne vous force à y renoncer demain.

Livres conseillés, cliquez sur l’image :

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*