Nous passons 15 ans à l’école

Laurence Baïdemir/ février 19, 2017

Annonce

 

Nous passons 15 ans à l’école et pas une fois on nous apprend la confiance en soi, la passion et l’amour qui sont les fondements de la vie.

-Albert Einstein

Annonce

Biographie

Physicien américain d’origine allemande, Albert Einstein a changé par sa théorie fondamentale de la relativité, la conception humaine du temps, de l’espace et de l’univers, bouleversant la pensée scientifique et philosophique.

« La Science sans la religion est boiteuse ; la religion sans la science est aveugle. » Einstein a exposé un jour sa conviction personnelle en ces termes, puis il a précisé : « Une personne religieuse est croyante en ce sens qu’elle ne doute absolument pas de l’existence des finalités supra personnelles qui n’exigent ni n’admettent aucun fondement rationnel. » Dans son existence, il n’a fait place ni aux prières ni à l’adoration. Pourtant il a été animé par la foi profonde, sans fondement rationnel, qu’il restait des lois de la Nature à découvrir. Il a consacré sa vie à leur découverte.

Biographie

Bien qu’il ait quitté l’école avec des résultats très moyens, sa fascination pour les physiques et les mathématiques incita Einstein à s’inscrire à la prestigieuse École polytechnique de Zurich pour parfaire sa formation. Il y suivit les cours de Minkowski et, une fois diplômé, il continua ses études tout en enseignant les mathématiques ; sa thèse sur les dimensions moléculaires lui valut son doctorat et la reconnaissance de la communauté scientifique (1905). Il publia la même année d’autres traités fondamentaux sur la lumière (photon), le mouvement brownien et enfin, la théorie de la relativité restreinte établissant la relation d’équivalence entre la masse et l’énergie.

Il démontra que les caractéristiques du temps et de l’espace n’étaient pas absolues, mais « relatives » à l’observateur. Il élabora dans la décennie suivante sa théorie de la relativité générale et reçut en 1921, le prix Nobel pour ses travaux en physique. Pacifiste ardent, doté d’un sens très vif de la justice sociale, Einstein vécut mal le nationalisme, le militarisme et l’antisémitisme montant en Allemagne. Bien que sa célébrité rendît sa voix influente en Europe, son plaidoyer pour la paix ne fut pas écouté. En 1933, sa vie directement menacée par l’accession d’Hitler au pouvoir, il renonça à la citoyenneté allemande et quitta son pays. Professeur à l’université de Princeton (USA), il assista au succès effrayant de la bombe à fission nucléaire qui devait en partie son existence à sa propre théorie atomique.

Annonce

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*